#26821
Avatarnydor01
Participant

Mon expérience personnelle me laisse à penser qu’il peut y avoir une explication plausible quant aux origines des sensations ressenties.
Ainsi, je distingue plusieurs types de sensations que l’on pourrait rattacher soit aux tissus musculaires, soit à la prostate.
D’un côté, la chaleur qui résulterait d’une action mécanique ou musculaire… Ensuite, les tiraillements, picotements… dont l’origine serait spécifiquement musculaire ou nerveuse si l’on préfère. Enfin, cette sensation très nette de pulsation localisée au niveau de la prostate et qui pourrait bien venir de la prostate elle-même – lorsqu’elle se dilate ?

Reste cette découverte pour moi : la prostate ne serait le siège d’aucune sensation de volupté. Donc, d’où viennent-elles dans le cas d’un « massage de la prostate » ? Du groupe musculaire et des nerfs qui l’entourent et seulement d’eux.
Comment se fait-il que dans le cas d’un automassage (aneros-less) les sensations se développent essentiellement dans cette zone ?

Enfin, si l’orgasme de la prostate n’existe pas en tant que tel, comment nommer l’orgasme que nous ressentons ?!!