#27040
bzobzo
Participant

aujourd’hui au boulot, trois fois j’ai été aux toilettes,
j’ai déboutonné ma chemise et pris mes seins à pleines mains, les serrant lentement,
puis me suis immobilisé, me lâchant complètement,
dégustant la sensation du féminin se répandant dans mon corps
emplissant mes membres, mon bassin, mon tronc, à toute vitesse
comme si quelque part, des vannes d’écluse s’étaient ouverts en grand
sentant son sexe aussi de plus en plus entre mes jambes
comme une chaleur, une offrande de chaleur dans la chair

suis resté un bon moment ainsi, empli du bonheur ineffable de sentir tout cela,
après j’ai un peu bougé les fesses puis appliqué une contraction,
senti se glisser dans ma chair comme un engin bien dur
qui éveille sur son passage de délicieuses démangeaisons,
j’ai commencé à jouir presque immédiatement, tranquillement, silencieusement, irrésistiblement

c’était incroyable, j’étais sur mon lieu de travail dans les toilettes
et en une bonne minute, j’avais complètement changé d’identité sexuelle et étais emporté par un orgasme

tout restait bien sous contrôle, après 30 secondes de jouissance
j’ai commencé à me caresser et fais quelques autres contractions,
le plaisir devenait de plus en plus intense,
du coup, j’ai failli oublier où j’étais et commencer à gémir,
j’arrêtai brusquement, un peu effrayé par mon audace
_______________________

concernant ce déclic que j’ai eu il y a quelques jours,
j’ai écris un peu naïvement que désormais le rewiring était accompli en aneroless aussi.
J’aurai plutôt pour être correct du écrire, que le rewiring en aneroless venait de démarrer enfin sérieusement.

Au jour d’aujourd’hui, celui-ci a bien progressé, les sensations sont de plus en plus fortes,
et les contractions sont ressentis de plus en plus dans le pussy, le yoni
comme des va et vient délicieux, une sensation de pénétration
encore plus puissante du fait d’aucune interférence du masseur au niveau des sensations