#27155
bzobzo
Participant

pour continuer d’essayer de décrire les différences

tout est à la fois très semblable et très différent…

je veux dire, que tous les aspects de l’aneroless me sont familiers, très familiers
mais les équilibres sont différents, c’est agencé autrement

le féminin est beaucoup plus présent, c’est une aubaine bien sûr,
elle occupe aussi la place laissée vacante par le masseur,
dis comme cela, cela peut paraître pas grand chose
mais le masseur, c’est un objet externe, qu’on bouge et qui provoque des réactions, des sensations,
tout cela n’est plus là,
c’est énorme en fait

aussi j’ai parlé maintes fois de la synchronisation entre les mouvements du masseur
et des caresses et des mouvements du corps,
ça aussi c’est bouleversé, il faut retrouver une synchronisation
entre les contractions et puis le reste,
ce sont des rythmes différents, une toute autre harmonie,
c’est pour cela que pour l’instant je ne parviens pas encore à prolonger mes séances
mais cela vient peu à peu

trouver de nouveaux enchaînements, de nouveaux rythmes,
c’est un orchestre dont le principal musicien, à savoir le masseur, n’est plus là,
il est remplacé par les contractions,
il faut répéter ensemble, retravailler les morceaux,rééquilibrer les improvisations
retrouver des automatismes, apprendre à se connaître