#27223
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Excellente petite séance hier soir. Je dis petite parce qu’après un bon moment de plaisir (il semblerait selon mon réveil qu’elle est duré une heure, j’ai plutôt eu l’impression d’une 20 aine de minutes. Je me suis peut-être trompé, mais ça n’a pas grande importance), j’étais vanné et ai mis un terme à la séance. De toute façon c’est ça ou je m’endors, quand le plaisir se retire, je ne peux plus bouger 🙂
Comme je l’ai dit, mon plaisir prostatique se traduit aujourd’hui par une longue vague de 20 à 30 mn en moyenne, qui peut varier en intensité, mais qui ne retombe jamais et qui ne me laisse aucun répit durant tout ce temps. Après une longue journée je ne suis pas surpris qu’elle me terrasse!

Je sens toujours qu’il y a quelques chose après, quelque chose de plus grand encore. Je ne suis pas pressé et toujours pleinement satisfait de ce que je vis. J’essaie de m’abandonner toujours plus.
Mes tétons semblent devenir de plus en plus sensibles et commencent à agir tels des interrupteurs, excellent!

ne te préoccupe pas de tes pensées, n’essaie pas de les bloquer, de les éliminer,
laisse les tourner dans ta tête,

Je pense que tu as tout à fait raison, mais je ne sais pour quelles raisons cette fois là mon esprit était si chaotique. Je ne suis pas parvenu à le dompter, et le plaisir n’est jamais venu. Cela confirme pleinement ce que tu écris.
Hier ça a bien failli se reproduire, mais j’ai réussi à le ramener à ce qui m’occupait.