#27456
JieffeJieffe
Participant

Il n’y a dans ce domaine que des comportements appris, et qui peuvent être desappris, pour en apprendre d’autres.

Je pense que ça se fait naturellement dans notre apprentissage, pas forcément toujours facilement, mais j’ai pu lire de nombreux témoignages de pratiquants qui en attestent. Je pense même que c’est un passage obligatoire, et que ceux à qui cela pose le moins de problème, ceux qui en parlent le moins avaient fait tout ou partie du chemin avant.

Cela dit,le fantasme est une dimension importante du desir, et pour certains, se vivre femme, doit participer fortement à leur désir. C’est quelque chose qu’il me semble bon de respecter.

Bien sûr, et cela n’est pas contradictoire à mon sens. Ceux là ont bien souvent fait ce chemin là également, ils ont juste besoin à un moment donné de favoriser leur côté féminin, et s’ils le favorisent, c’est donc bien qu’ils l’acceptent, qu’ils sont conscient de sa présence en eux. Et bien souvent, ces personnes ne font que très peu de cas de la séparation des genres féminin – masculin.