#27681
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous,

Après avoir lu ton message du 9 mai je pense que tu es définitivement rassuré !

Oui, 🙂

Je te le répète ce n’est que le début

Cool 🙂
J’y ai repensé à ce moment particulier. Et oui mon Dieu, si seulement j’avais pu laisser échapper ce que je ressentais… En fait, ‘laisser échapper’ est parlant, mais mal adapté à mon sens. Lui laisser la possibilité de s’exprimer totalement me paraît plus juste.

De mon point de vue « laisser sortir l’énergie en trop » n’est qu’une réaction instinctive de défense contre l’intensité du plaisir que ton organisme vit comme une forme d’agression

Je dirais plutôt une erreur de retranscription, voir mon commentaire juste au dessus 😉

Le problème est qu’en bloquant tes cris, tu te mets dans le contrôle, tu n’es pas dans le lâcher prise.

Oui, ça j’en suis persuadé. C’est seulement pas discrétion que je ne l’ai pas laissé échapper, pas par crainte. J’aurais vraiment aimé le faire. Il ne serait pas passé inaperçu à mon avis….

C’est l’étape où je répète qu’il est important d’approfondir ta détente pour recevoir ta jouissance sans crispation, de percevoir tes moindres contractions (pour crier il faut contracter le diaphragme, les cordes vocales, les abdominaux…) pour y renoncer, pour laisser ton plaisir t’envahir. Plus tu y parviendras, plus tes sessions te permettront « d’être » ta jouissance au lieu de « subir » ta jouissance.

Et bien figures toi que j’y ai pensé après coup, en analysant ce qu’il s’est passé. C’est ce que j’essaierai de faire la prochaine fois que cela se présentera. Mais tout de même, il faudra aussi que je me permette de m’exprimer, pour voir!

J’ai lu un jour un article d’un sexologue je crois bien, qui conseillait aux hommes de copier l’attitude des femmes durant l’acte sexuel, en particulier la vocalisation. Selon lui, cela permet aux femmes de développer leur plaisir vers l’orgasme, quelque chose dans ce goût là.
bzo semble le confirmer

s’entendre exprimer son plaisir, c’est l’augmenter automatiquement
sans même qu’on s’en rende compte

tes sessions te permettront « d’être » ta jouissance au lieu de « subir » ta jouissance.

C’est joli ça, ça me plait.

…classique,….

C’est rassurant.

à un moment donné, tu parviendras à mettre un gros coup de poing dedans…ce qui te manque encore, c’est parvenir à te lâcher complètement

JE vais y travailler bzo, je vais y travailler.

Merci à tous les deux pour les encouragements.