#27739
bzobzo
Participant

j’ajouterai

qu’au fond l’intensité du plaisir que tu vas ressentir,
selon mon expérience, selon ma manière de pratiquer,
dépend essentiellement de ton engagement, de ta capacité à t’impliquer,
de ta capacité à vivre ce que tu fais,
d’être là dans l’instant entièrement impliqué

te caressant comme si tu caressais quelqu’un d’autre,
te faisant l’amour comme si tu faisais l’amour à quelqu’un d’autre

ce ne sont pas juste des mots,
c’est ce que je vis
et je suis persuadé, chacun d’entre nous qui est ouvert d’esprit, aventureux
et prêt à briser quelques tabous,
peut y arriver,
oser, oser

moi, il faut vraiment que je fasse un court film, un de ces jours,
j’ai acheté tout le matériel, plus de 150 euros, et je ne fais rien avec

moi donc, si tu me voyais, je suis entièrement dedans,
plus rien d’autre existe, je bouge, je me caresse, mes hanches ondulent
et tout cela doit être un spectacle bizarre, weird comme ils disent en anglais
car je suis tout seul mais j’agis et je réagis comme si j’étais avec quelqu’un d’autre
qui me caresse aussi, me pénètre, etc

encore une fois, c’est avant tout, juste une question d’implication,
vivre totalement dans l’instant ce qu’on fait,
je ne parle pas de massage prostatique,
cela va beaucoup plus loin, se faire l’amour, c’est quelque chose qui va plus loin
et qui engage tout notre être,
avec tous nos abysses qui entrent dans la danse