#27764
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @Rodward ! Je suis heureux de te retrouver en forme.

c’était assez étrange, car cette fois ci, lorsque le plaisir s’était légèrement retiré, au lieu de « redescendre », j’étais dans une transe de neutralité, j’étais dans la détente profonde, en abandon, je ressentais une sensation grise et rayée (C’est l’image que j’avais, je ne peux pas expliquer la sensation), à mi chemin entre le plaisir et le lâcher prise… Puis le plaisir a repris assez intensément, et je sentais que chaque coup sur ma prostate était un pur délice dans un coin de ma tête, qui a duré un petit temps, avant de redescendre pour de bon.

La sensation que tu décris est tout à fait normale. Elle est présentée dans le chapitre du traité d’Aneros Orgasme et Energie sexuelle. Lorsque tu deviens capable de jouir sans éjaculation ton énergie sexuelle s’accumule vague de plaisir après vague de plaisir, ou mieux orgasme après orgasme et se traduit par une sensation de plaisir rémanente de plus en plus intense entre les pics orgasmiques.

Après un orgasme prostatique tu ne perds pas la perception du plaisir ; tu conserves une partie de ce que tu as ressenti, En un mot tu continues à jouir de façon permanente. Ce niveau de plaisir est le point de départ de ton orgasme suivant qui peux ainsi t’emmener un peu plus haut que le précédent. Après ce nouveau pic tu redescends mais en conservant une perception de plaisir permanente encore un peu plus intense, et ainsi de suite. Plus tu progresses dans l’acceptation de ton plaisir, plus la jouissance que tu ressens entre les pics orgasmiques est intense, au point de te mettre dans ce qui devient peu à peu un état de transe.

Je suis persuadé que l’avenir te réserve de magnifiques sessions. Bon cheminement @Rodward.