#27780
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Nicolas,

Oui, la frustration et les questionnements sont normaux et concernent tous les débutants. Il faut effectivement persévéré et garder confiance. Tu es normalement constitué? Tu as donc une prostate et elle peut te donner du plaisir, comme à chaque homme, mais ce plaisir est difficile d’accès et il faut aller le chercher.
L’orgasme vaginal n’est pas facile d’accès de ce que j’en sais, et certaine ne le connaitront jamais, par manque de patience pour aller le chercher. Penses tu que certaines femmes sont pourvues d’un vagin capable de leur donner du plaisir et pas d’autres? C’est absurde? Et bien c’est la même chose pour nous.
En complément des judicieux conseils d’Andraneros, je dirais: oublie ta prostate. On se fout de savoir où elle est, comment elle est faîte. Si tu ne la trouves pas toi même, si tu ne la sens pas, elle se rappellera à toi en temps voulu.
Donc le port du masseur en journée me semble une bonne idée, mais ce que je te conseille: prépare toi ta séance, érotise toi un peu si tu le souhaites (comme tu peux le faire peut-être avant une masturbation), insère le masseur, allonge toi et profite de ce moment. Il faut que tu partes dans l’idée que tu vas passer un bon moment, pas forcément sexuel. Tu t’accordes ce moment pour toi, pour te détendre, oublier tes soucis, te relaxer…. Une fois détendu, concentres toi sur ce que tu ressens dans ton corps, sans commencer forcément par la région pelvienne, puis tu y viens. Ressens le masseur en toi, concentres ton esprit vers l’endroit où elle se trouve, sous ton pubis. Reste conscient que ce n’est pas lors de cette séance que va se déclencher quoi que ce soit, mais tu vas faire un pas. Peut-être un tout petit pas, mais un pas tout de même. Tu vas habituer ton esprit à se concentrer sur une partie de ton corps, première étape, puis tu vas l’habituer à ressentir ce qu’il se passe à cet endroit là. Et séance après séance, la perception se fera plus vive. Tu peux de temps en temps tenter quelques contractions, légères, et continuer de te concentrer sur ce que tu ressens. Et laisse faire.
Chaque séance est un pas en avant dans ton apprentissage, mais en aucun cas c’est LA séance. Elle viendra en temps voulu.

Bon cheminement Nicolas, et courage, ne perds pas confiance, ce que tu vis est normal, et le jeu en vaut la chandelle.