#27848
EpictureEpicture
Participant

Justement je m’apprêtais à ecrire sur ce sujet. Ca revient tellement souvent, et c’est tellement peu evident a rendre concrètement : le lacher prise. Ce que tu dis est juste : il ne faut rien attendre d’une séance. Je me ferais l’avocat du diable en disant : alors pourquoi on la fait?
Difficile de repondre non ?
Mon avis est que ce lacher prise va bien au delà de la simple seance. C’est un état d’esprit général de « no soucy ». La tonne de choses à faire dans l’après midi n’est pas propice. Non qu’il ne faut rien avoir à faire, mais cela ne doit pas representer le moindre souci. En tout cas au moment de la seance. Je m’aperçois que mon corps est dans un etat de tension constante. A chaque fois que je localise un point de tension, et que je parviens à l’apaiser, un autre se découvre. Si je ne maintiens pas, par une action volontaire cet état de relachement, alors la tension reprend le dessus presque naturellement. A force de travailler sur ces points, je parviens à conserver un meilleur état desprit général, et la qualité de mes seances est meilleure. C’est pourquoi, pour ce qui me concerne, mon cheminement est long. La relaxation est un point capital, et ca demande beaucoup de temps.
Dis moi si je me trompe, mais au vu de ce que tu dis a BZO : « le sentiment de plenitude… rien d’autre n’a d’importance à mes yeux. »Ca indique une capacité à faire table rase de tout le reste, durant ta seance. Pour moi c’est encore difficile de faire table rase : il y a la sante, la famille, le boulot, et tout le reste…
Bon cheminement a toi @Jieffe