#27944
Avatarnydor01
Participant

Bonjour à tous,

Voilà, je crois que j’ai vécu mon premier Super’O ce matin. Pendant plusieurs minutes, je me suis tordu dans toutes les positions, sur le ventre, sur le dos, sur le côté, je ne m’appartenais plus, je rebondissais sur mon lit, projeté en l’air par de folles convulsions, plaqué contre mon matelas pas des poussées frénétiques du bassin, secoué comme un pantin désarticulé par des spasmes hystériques… Le bas de mon ventre était en fusion, des vagues voluptueuses déferlaient dans mon corps de façon ininterrompue, et quand une pause s’annonçait, elle était aussitôt balayée par une contraction électrique. À un moment, dans un bref éclair de lucidité, j’ai même eu peur, car je me voyais complètement dépossédé de moi-même, emporté par une houle incontrôlable, une sensation que je n’avais jamais connue avec l’éjaculation, pour la simple raison que son fracas n’a d’égal que sa brièveté. Je crois que je peux comprendre la peur de certaines femmes devant l’orgasme. Cette crainte confuse de ne plus pouvoir arrêter les choses et de ne plus pouvoir revenir…
Enfin, cet orage orgasmique m’a laissé stupéfait, mais aussi anéanti de bien-être…