#28122
bzobzo
Participant

hmm, à l’occasion, pourquoi pas, comme tu le dis , @Epicture,
il faut tout tenter, ne rien laisser de côté

cependant actuellement,
j’ai à nouveau mis de côté cet accessoire, la main par-devant sur le sexe quelques instants,
même si cela génère quand appliqué,
une sacrée explosion de plaisir et que le niveau général de l’excitation s’en trouve augmenté,
je suis cependant de plus en plus sceptique, réfractaire à son utilisation

hier toute la journée d’ailleurs, je m’en suis passé
et j’ai bien senti que sur l’ensemble de mes séances,
l’intensité était plus élevée finalement,
surtout la qualité du plaisir était plus grande

pour résumé par rapport à cet accessoire,
si on cherche plus la quantité que la qualité,
cela va le faire, on y trouvera son bonheur
mais sinon il vaut mieux l’oublier

il faut être honnête, la quantité chez moi, n’est pas un problème,
n’est plus un problème depuis longtemps, j’ai du plaisir à gogo, le plaisir coule à flot chez moi
c’est la qualité sur laquelle je travaille sans cesse,
cet accessoire, la main par-devant enveloppant le sexe,
c’est plus sans doute un accélérateur
mais au détriment de la qualité

c’est un accélérateur de l’intensité du plaisir
tout en procurant un choc, une explosion de sensations sur le moment-même,
voilà je crois, en tout cas chez moi,
ce que ce joujou, cet accessoire apporte

donc j’ai laissé tomber depuis hier et probablement maintenant il va rester au fond de l’armoire

hier justement, j’ai eu une matinée de débauche, de luxure, absolument délicieuse
plus de deux heures quasi non-stop, j’enchaînai mes micro-séances,
je me laissai pas le temps de refroidir, de laisser retomber la tension sexuelle,
votre serviteur s’en ai mis plein le baba,
il délirai de plaisir, orgasme après orgasme, il était en roue libre,
j’ai aimé, bon dieu , comme j’ai aimé

mais le soir et cela, ce n’est pas la première fois que cela m’arrive,
en fait à chaque fois que j’ai ce genre de matinée très chargée en plaisir intense et nombreux orgasmes
eh bien c’est resté plutôt modeste comme si le niveau de mes batteries était encore un peu faible,
pas assez rechargées

je l’ai bien senti ce matin, quelques contractions, quelques caresses,
la main qui vient effleurer la raie, s’attarder à l’entrée de l’anus,
puis s’aventurer un peu dedans,
deux doigts s’enfonçant progressivement de plus en plus
en se déplaçant légèrement latéralement sous l’effet des contractions
et déjà je râlais comme un possédé,
les batteries sont bien chargées après quelques heures de sommeil,
ma Formule 1 est vrombissante, prête pour démarrer la course,
m’emporter vers des sommets de griserie

encore concernant cette main par derrière,
chez moi les meilleurs effets, le plus d’intensité ,
sont obtenus
quand la main reste presque complètement passive,
elle vient vraiment accompagner les contractions et les mouvements du bassin
mais en étant presque complètement inerte,
juste au gré de mon envie changeant un peu, imperceptiblement, la position,
enfonçant un peu plus quelques doigts dans le fondement,
les déplaçant
mais en essayant de se faire oublier autant que possible,
de laisser les contractions et les mouvements du corps faire tout le travail,
ne pas contrarier le flux de sensations généré par eux,
délicieuse et puissante intrusion ainsi,
la main par derrière venant jouer dans la zone de l’anus
et dedans aussi avec quelques doigts
mais pas forcément, cela marche aussi en restant uniquement dans la raie

la paume de la main aussi, devient un buvard s’imbibant du rythme de la pénétration,
avec mon bassin de femme en rut, de vestale chevauchant,
animé par une houle sexuelle, une houle langoureuse, une houle lascive,
tout cela passe dans la paume et cela crée des sensations délicieuses en plus

mais cette inertie donc, d’après mon expérience et ma façon de procéder,
semble assez capitale pour le processus de bonne intégration, d’injection
au flux principal des sensations prostatiques
de tout ce que ces doigts vont apporter en plus comme sensations

j’ai bien fait attention
et dès que cette main prenait trop d’indépendance, j’ai bien senti
que la tension baissait,
la magie opère parce que ce sont des sensations prostatiques augmentées, colorées différemment
et dès que les sensations anales prennent trop d’indépendance,
chez moi en tout cas, la sorcellerie sexuelle n’opère plus

car magie sexuelle il y a vraiment, c’est absolument divin,
je mets ma main sous la fesse, les bouts des doigts dans la raie,
un ou deux juste effleurant l’entrée de l’anus
la main complètement inerte,
les contractions créent une sensation de sexe pénétrant en vous
et avec les mouvements chaloupés, les mouvements langoureux de mon bassin bougeant sans retenue,
la magie opère

j’y retourne d’ailleurs, le moment est propice pour s’envoyer en l’air,
rendez-vous au septième ciel,
vous m’y trouverez

vous m’y trouverez après le gros nuage laiteux à l’entrée,
le gros nuage laiteux ressemblant à une éjaculation agrandie, immobilisée en plein vol,
vous prenez à votre gauche, vous continuez un peu,
vous arrivez à un autre gros nuage, gros nuage qui ressemble à une fesse,
vous le contournez,
quand vous arrivez à son intersection avec un autre nuage,
vous pénétrez dans l’intersection bien sombre,
vous m’y trouverez,
pâmé, écartelé, tremblant, frissonnant, gémissant, râlant