#28217
bzobzo
Participant

quel orgasme délicieux à l’instant

il a été l’aboutissement d’une petite suite de micro-séances,
tantôt classique, tantôt avec les doigts dans et autour de l’anus

mes doigts dans mon trou de balle, c’est Roland Garros sans filet, sans raquette,
jeu, set et match, jeu de mains , jeu de vilain,

avant j’avais juste fait une belle séance de quelques minutes en classique,
donc juste les mains caressant, griffant, pinçant, le bassin ondulant
et puis les contractions bien sûr

j’avais patiemment bâti une belle tension sexuelle,
je frissonnais de partout à l’intérieur
et j’étais bien parti, me faisais l’amour, m’enlaçais ardemment,
j’aurai peut-être du continuer

mais je me suis arrêté et recommencé quelques instants après
avec la main sous la fesse, assis dessus, deux doigts enfoncés,
bien à cheval, jouant du bassin comme une danseuse du ventre et produisant mes contractions,
cela faisait comme des étincelles de plaisir à chaque fois
que mes doigts et les contractions se réunissaient, s’enlaçaient, se frottaient

tout à coup je me suis immobilisé en pesant de tout mon poids,
sentant mes doigts bien enfoncés jusqu’à la garde,
et soudainement c’est l’ éclair après une dernière contraction se joignant en manchon autour de mes doigts,
j’étais comme transpercé de part en part, je me sentais comme porté sur une pique
et je ahanais de plus en plus fort et de plus en plus vite,
des vagues de plaisir me traversaient, me portaient en triomphe sur leur lance,
une bonne trentaine de secondes

irrésistible, l’orgasme de la matinée, je suis comblé,
ma chair est sereine, ma chair est satisfaite, vive le plaisir