#28282
bzobzo
Participant

mes deux pratiques…
les sensations sont tellement radicalement différentes,
tellement

d’une part, l’aneroless pur, rien que des contractions,
les mains en action et les mouvements du corps,
d’autre part l’aneroless mâtiné d’anal
avec mes doigts plus ou moins enfoncés dans le cul
et une main accompagnant plus discrètement,
la plupart du temps posée ici et là,
comme si je n’avais même plus trop la force de la bouger

avec la seconde, les sensations sont tellement immédiatement physiques,
tellement immédiatement puissantes,
tellement immédiatement orgasmiques et ressenties dans la chair

alors qu’en aneroless pure, c’est différent,
les sensations sont ressenties dans tout le corps mais plus diffuses dans un premier temps
il y a une progressivité,
au fur et à mesure que les minutes passent,
ma chair est de plus en plus exaltée,
je suis de plus en plus hors de moi, pris au jeu,
comme emporté par la passion,
comme emporté par le dérèglement des sens dans une lutte amoureuse

c’est unique, c’est magique, quand je suis dans cet état,
je sens mon corps en train de faire l’amour,
je sens mon corps en train de se faire l’amour,
il pénètre et il est pénétré, il se baise,
je suis ivre de plaisir, ivre de moi-même,
quel dérèglement organisé, quel dérèglement sublime