#28328
bzobzo
Participant

oui, j’expérimente beaucoup
mais j’hésite à présent à encore en parler
tellement cela va dans tous les sens

attendre peut-être un peu que cela se stabilise et se décante un peu

je me suis rendu compte maintenant
que je pratique avec une main souvent derrière jouant avec mon fondement,
ce que j’appelle des sensations aneroless mixées à de l’anal,
à quel point en fait cette façon de pratiquer est l’exact pendant
de ce que je faisais avec mon g-rider

avec ce masseur et la façon dont je l’usais,
j’avais aussi un mélange de sensations prostatiques et de sensations anales

alors quand je suis 100% aneroless, j’ai des sensations prostatiques à 100%,
c’est d’ailleurs beaucoup plus mental,
alors qu’avec quelques doigts enfoncés dans le fondement
cela devient directement tellement physique, tellement tellurique

je ne peux pas dire que je ne suis pas content, très content même
de retrouver des sensations tellement physiques, tellement animales,
j’y étais habitué avec mon g-rider, j’aime cela, j’aime vraiment cela

l’aneroless pure à 100%,
donc rien que les contractions, les caresses et les mouvements du corps,
éventuellement quelques ongles enfoncés, quelques pincements,
c’est différent, comme je l’ai dit,
c’est ainsi que les sensations ont la plus haute qualité
mais aussi c’st ainsi que c’est le plus exigeant, le plus difficle
et puis il faut être patient

les sensations si on s’applique comme il faut,
finissent aussi par devenir physiques
mais cela prend du temps, il y a une progression qu’il faut respecter,
laisser le temps au temps,
je dois avouer que j’y arrive difficilement pour l’instant,
la tentation est très forte à chaque instant
d’aller me mettre la main au cul
ou bien à nouveau la main en coquille sur le sexe