#28329
bzobzo
Participant

longue séance au réveil au lit pour le @bzo

une bonne heure de bonheur, de redécouverte
car les longues séances au lit me manquaient,
certes mes micro-séances, assis, debout, accroupi devant la machine à laver
ou couché sur la table de la salle à manger ou par terre
qui duraient en moyenne 5mn, tant à autre 10mn, 15 pour les plus longues,
me procuraient énormément de plaisir, de jouissance,
pas plus tard que hier ou avant-hier, j’ai conté l’extraordinaire super O que j’ai eu
mais tout de même,
une séance au lit, c’est autre chose,
l’excitation bâtie sur la durée fait éclore toutes sortes de sensations
et une intensité bien spécifique
qu’on ne peut pas obtenir en 5mn, c’est matériellement impossible

alors donc ce matin, suis allé dans la salle de bain pour me mettre de la crème au cul
pour le lubrifier un peu
car depuis que je me sers de ma main pour aller jouer avec l’anus en coordination avec des contractions,
je n’aime plus les lubrifiants prévus pour masseur,
c’est devient une vraie patinoire,
c’est trop glissant pour mes jeux
et les doigts dérapent, ne parviennent plus à assumer le rôle que je veux leur faire jouer,
donc j’ai trouvé cette crème pour soins intimes apaisante
qui fait du bien aussi aux muqueuses qui peuvent parfois être irritées par les frottements répétés

puis suis revenu au lit
et là, alors là, mes amis, j’ai été très content mais très très content,
toutes ces semaines de tergiversations, d’expérimentations
avec ce que j’appelle, mes joujoux, mes gadgets, mes accessoires,
à tel point que je me demandais ce que je faisais,
si je ne m’étais pas égaré, pas mal égaré même
en me posant toutes ces questions, en essayant de diversifier ainsi

mais là progressivement au lit, ayant entamé une séance,
tout peu à peu a fait sens, tout s’est mis en place et fonctionnait à merveille,
il y avait de la consistance, une incroyable diversité des sensations
et puis une tension sexuelle qui s’élevait progressivement,
c’était au-delà de tout ce que j’avais espéré obtenir,
j’étais enfin récompensé,
tout ce que j’ai fait ces dernières semaines,
avait du sens désormais

je vais encore une fois énumérer mes joujoux, mes trouvailles
car s’en m’en rendre compte, il y en avait un cinquième qui s’était rajouté,
très important car c’est lui qui va permettre à tout le reste de fonctionner,
de se mettre en place et que cela avance sans accroc
malgré la diversité des moyens et des sensations mis en oeuvre

sans cette dernière trouvaille, c’était de plus en plus une cacophonie
si j’essayais de mixer mes joujoux
alors qu’avec cette dernière trouvaille, tout s’est miraculeusement mis en place
et chacun de mes gadgets délivre ce qu’il a à délivrer sans nuire,
sans être contre-productif par rapport à l’ensemble,
bref totale intégration et délivrance de sensations spécifiques sans perte de qualité,
tension sexuelle générale, intacte, augmentant progressivement,
chacun de mes accessoires, étant un soliste parfaitement intégré à l’ensemble désormais,
jouant son solo, délivrant des sensations spécifiques sur le moment,
tout en contribuant sans faille à la tension sexuelle générale

donc:

-alternance de moments yeux ouverts, de moments yeux fermés,
cela je n’y pense même plus, cela se fait tant à autre, tout seul

-idem pour les mains utilisées autrement que pour caresser, les ongles pour griffer,
les doigts pour pincer, etc,
cela je l’utilise plus régulièrement, d’ailleurs ma poitrine et mes flancs en sont la preuve,
on dirait la poitrine d’un vieux grognard couvert de cicatrices et de bleus
tellement je me pince et me griffe fort par moments

-la main par devant en coquille sur le sexe
puisque j’ai ré-intégré cet accessoire désormais,
la main doit rester bien inerte,ce sont les contractions dans le fondement qui font bouger
le pénis et les couilles enveloppés dans les doigts,
ainsi je peux rester longtemps si l’envie m’en prend
et l’excitation issue de cette action,
semble bien canalisée dans les sensations prostatiques,
cela fait comme un coup de fouet, c’est électrique, c’est tonifiant,
une explosion de chaleur dans le bassin
qui irradie vers le reste du corps aussi grâce aux contractions

-la main par derrière, les doigts jouant dans la raie,
venant un peu dans l’anus, voire s’enfonçant bien profond ,
toutes les variations sont possibles, l’imagination est reine.
Là aussi une règle importante, c’est toujours en conjonction avec les contractions,
c’est ainsi que la magie opère, les doigts aux abords de l’anus ou bien enfoncés
en conjonction avec les muscles qui font la contraction, c’est vraiment spécial,
ce sont des sensations très puissantes, délicieuses ,
avec des possibilités étonnantes de diversification et de délicatesse
mais aussi d’animalité, plus les doigts sont profonds, plus cela devient analimal,
on arrête la contraction pour changer les doigts de position,
cette synchronisation, cette coordination est très importante, j’insiste là-dessus

– et enfin mon point cinq, ma dernière trouvaille, le liant,
ce qui permet à tout le reste de fonctionner, de travailler ensemble harmonieusement
et pas que cela devienne une cacophonie,
je l’ai déjà évoqué plus haut, quelque messages au-dessus,
c’est le fait d’alterner, je ne caresse plus en même temps que j’applique une contraction,

il faut alterner ou mieux enchaîner.
Enchaîner ou alterner donc.
Je commence par me caresser passionnément, langoureusement, lascivement,
les mains vont partout, les main frottent, les mains griffent ou pincent de temps à autre
et puis quand je sens une contraction venir
car dans le feu de l’action, on a parfois l’impression qu’elles viennent toutes seules
mais c’est bien notre volonté quelque part qui les met en route.
Donc les mains vont et viennent sur mon corps, je commence une contraction,
les mains s’arrêtent immédiatement, s’immobilisent là où elles sont,
mieux je fais un enchaînement, je sens la contraction se mettre en place,
je commence à freiner avec les mains et quand la contraction s’est bien formée
et commence à remonter dans mon fondement,
les mains s’immobilisent tout en douceur, un enchaînement,
les caresses passe la main à la contraction en quelque sorte,
du dialogue, du dialogue et encore du dialogue,
un soliste s’arrête, un autre prend la relève,
le premier est arrêté et semble écouter ce que l’autre va éveiller comme sensations,
des sensations pourtant de nature si diverses et si diversifiés,
s’enchaînent sans faille ainsi,
contribuant au chant général du corps qu’on sent aussi beaucoup mieux ainsi désormais,
à savoir le niveau d’excitation général, la tension sexuelle sous-jacente,
celle qui va en augmentant progressivement,
les caresses, la main à l’anus, la main sur le sexe, les ongles griffants
chacun apporte des sensations bien spécifiques sur le moment,
et contribue à une progression de qualité de l’excitation générale
qui va peu à peu me faire basculer dans des états propices
à des orgasmes de plus en plus puissants puis aux super O

cela parait compliqué sur le papier, sur le papier du net
mais la preuve que c’est bien ce qui me manquait, le liant magique, la clef,
c’est qu’en action, cela n’est pas, cela vient tout seul,
juste un peu plus d’attention par moments,
le corps est en action, le corps se fait l’amour,
le corps est de plus en plus excité, bouge beaucoup,
pratique dynamique, pratique passionnée, le bassin bouge lascivement,
est animée d’une houle délicieuse, on se sent des hanches de femme,
on se sent avoir un sexe ouvert, empli de chaleur et de frissons entre les jambes,
juste faire attention que cela ne devienne pas une cacophonie,
donc quand les mains se mettent en route, la contraction s’arrête,
attend son tour,
quand la main couvre la fesse, le bout des doigts dans l’anus,
tout cela reste bien inerte et laisse faire les contractions,
si les doigts bougent un peu pour changer de position, s’enfoncer plus dans le fondement,
la contraction s’arrête et attend que les doigts se soient repositionnés,
c’est très facile, j’ai été étonné à quel point cela est facile à appliquer
malgré la diversité et la richesse des accessoires, des joujoux mis en oeuvre

la main vient couvrir le sexe, elle reste bien inerte
et laisse faire les contractions,
je sens dans ma main mon sexe qui dégage des sensations électrisantes,
l’autre main reste au repos, bien inerte et attend son tour

chacun son tour
mais certaines choses vont toujours de concert comme je l’ai spécifié,
la main au cul bien inerte va avec les contractions,
la main sur le sexe bien inerte aussi, va avec les contractions,
tout le reste alterne, enchaîne

bien le bonjour,
je vous embrasse