#28331
EpictureEpicture
Participant

Voilà 3 mois que je suis inscrit. Il est temps de faire un petit point dans ma croisiere prostatique.
Ce que mes échanges, mes lectures, mes ecrits, ont permis de mettre en lumière, ce a quoi je ne m’attendais pas, c’est la nécessité d’associer ma femme au processus de decouverte. Je ne peux vivre pleinement cette jouissance, ce plaisir, sans être libre d’esprit (cela vaut pour moi). Je dois pouvoir me débarrasser de toute question taboue, et je ne dois pas craindre de confronter ma femme a une situation qui pourrait lui faire du tort, dans la mesure ou elle ne la comprendrait pas.
Je n’ai quasiment jamais de moments de solitude, et chercher à en avoir, dans une sorte de secret, est totalement contre productif.
Donc mon cheminement, pour etre sur une pente ascendante, doit passer par l’association de ma femme à cette découverte, de façon à vivre à deux, cette experience. C’est une forme de respect, de preuve d’amour, d’échange, et de renouvellement de la vie sexuelle.
Le lâcher prise passe par l’acceptation de ce a quoi le cheminement aboutit, et surtout quand cela ne correspond pas à ce à quoi on s’attendait.
Je ne mattendais pas à ce genre de plaisir, beaucoup plus diffus et beaucoup plus prodond que celui que je connaissais.
Je ne m’attendais pas à associer ma femme a ce cheminement.
Je ne m’attendais pas à sa réaction très positive, très encourageante.
Je ne m’attendais pas à ce que ce soit elle, par son action, associée à mes massages anerosless, qui provoquerait les orgasmes les plus puissants.
Je ne m’attendais pas à ce qu’elle y participe avec plaisir.
Je ne m’attendais pas à ce que tout cela se produise sans pénétration.

Je confirme donc ce que j’ai toujours affirmé, le lâcher prise, c’est quelque chose qui se travaille en amont, dans la construction d’un environnement mental et matériel propice à la paix interieure. Le lacher prise pendant les sessions ou pendant les seances de libertinage (marital pour ce qui me concerne) est une conséquence naturelle de cette construction, de cette disposition mentale préalable.

Et là, les vannes s’ouvrent, et le plaisir s’écoule… et jaillit !!

Bon cheminement à tous