#28508
aneveilaneveil
Participant

Bonjour @CH313,
Pour avoir vécu des blocages un peu similaires (et l’utilisation de tel ou tel masseur ou technique n’y changera rien) Voici ce que je crois décrypter de ta situation : Pour moi il s’agit d’un problème énergétique lié aux émotions.
Je découvre en effet toujours davantage que la manière de vivre ou ne pas vivre ses émotions est quelque chose de déterminant en matière de sexualité, de libido et d’orgasme ainsi que dans la relation de couple.

La solution consiste à être le plus conscient des ses émotions dans le corps mais de manière non mentale, il faut s’y connecter (une à une) physiquement, la sentir, la visualiser, des mots peuvent venir, l’accepter, l’accueillir et surtout la laisser se déployer en soi, vivre plienement sa colère, sa frustration, son ennui, son dégoût, etc… (au départ elle est figé dans le corps et toutes ces émotions forment une cuirasse corporelle), la laisser danser en soi, s’unir avec elle (à ce moment cela produit un spasme ou une sorte d’orgasme chez moi)

Une fois le processus apprivoisé, c’est très simple mais « naturellement » nous sommes souvent habitués à faire tout le contraire. L’idée consiste à rétablir le mouvement et la vie dans le corps là ou c’est figé, presque mort (et ce n’est pas étonnant que des maladies se développent là dessus)…

Se connecter et vivre ses émotions c’est bien mais il faut aussi les exprimer clairement à l’autre et dans le monde extérieur, exprimer sa peine, sa frustration, sa colère etc.. en prenant surtout soin de ne parler que de soi et de ses ressentis sans jamais accuser l’autre (pas facile) ce sont les base de la CNV :
1 Décrire la situation, rien que les faits, sans jugements.
2 Décrire ce que l’on ressent, donc ses émotions (il faut être capable de s’y relier)
3 Exprimer ses besoins en rapport avec les émotions (Besoin de tendresse, d’être touché, de sensualité, de réciprocité, d’expression sexuelle, que sais-je…)
4 Faire une demande à l’autre, j’aimerai que………
Ce processus de CNV demande du courage, cela demande aussi de sortir des ses habitudes mortifères et de ses zones de confort, mais les femmes apprécient généralement beaucoup l’honnête, la vulnérabilité et le courage des hommes capables de s’engager dans ce processus.

La libido revient alors généralement presque instantanément, comme par miracle…

Je vous laisse car j’ai du travail.

A bientôt,