#28811
bzobzo
Participant

j’ai relevé le défi, je me suis mis au lit,
je sors d’une séance, certes pas très longue, une petite demie heure
mais réussie, oui, réussie
et je sais déjà que je vais y arriver,
dans quelque temps, j’aurai à nouveau de longues séances au lit si l’envie m’en prend

durant toute la soirée, j’ai bien observé les lignes de force de mes micro-séances
et là après minuit, quand je me suis mis au lit,
j’ai tenté d’appliquer celles-ci au temps dilaté d’une séance normale,
j’ai été patient, j’ai accepté que dès les premières secondes,
il n’y avait pas cette intensité extraordinaire, ce feux doux et soyeux partout dans mon corps

mais j’ai mis en route tout cela tranquillement, patiemment, avec obstination,
bien décidé à ne pas me laisser décourager après 5 minutes,
main par devant, effleurant une couille,
main par derrière dans la raie du cul, coups de griffe, pincements,
moments yeux ouverts à déguster le spectacle de mes seins triturés, pressés, caressés
la vue de mon corps bougeant langoureusement comme une liane,
contractions savantes, pine fouilleuse,
tout mon arsenal y passait

surtout j’ai pris soin de tirer avantage
de l’extraordinaire liberté de mouvements, de gestes et de positions,
de cette totale liberté qu’offre l’aneroless au lit,
c’est comme si on lâchait un mustang dans la grande plaine à perte de vue,
on peut bouger comme on veut,
on a cent mille positions et leurs variantes à notre disposition

je m’asseyais, main au cul, doigts bien enfoncés, effectuait quelques mouvements ainsi
puis me couchait sur le flanc,
démarrant avec les reins d’amples mouvements de va et vient ponctués par les contractions,
tandis que mes mains allaient et venaient sur tout mon corps,
je me couchais les jambes bien écartés, me caressant frénétiquement
et poussant très fort une contraction en moi,
cette totale liberté, il faut en profiter à tout prix
mais tranquillement, en prenant son temps, puissamment

cela fonctionnait, je sentais aucune lassitude, aucun découragement
et la tension sexuelle augmentait progressivement,
c’est bien là le signe le plus sûr de la bonne progression de votre séance au long cours
car la progressivité est la colonne vertébrale d’une séance,
notez cela, vous pouvez me faire confiance là-dessus,
un crescendo de l’intensité, vous n’avez besoin de savoir rien d’autre
que vous êtes sur la bonne voie,
qu’il n’y a rien besoin de changer à ce que vous faites pour le moment