#29327
bzobzo
Participant

nouvelle séance totalement incroyable ce soir

avec la main par devant,
effleurant, touchant, malaxant, pétrissant dans tous les sens
mes parties génitales,
mon sexe qui reste totalement impassible en apparence
mais juste en apparence

crénom de nom, comment décrire l’indescriptible?
ce plaisir qui me fait tordre dans tous les sens,
qui me fait hurler sans discontinuer à la façon d’un couple de matou en train de copuler

j’avais affirmé jusqu’ici que les sensations péniennes venaient s’injecter dans le flux prostatique
mais j’étais à côté de la plaque,
je m’en suis bien rendu compte aujourd’hui

tout comme je m’étais rendu compte déjà il y a un certain temps
qu’avec la main par derrière, jouant donc avec mon fondement, avec ma raie,
ce n’était pas l’injection de sensations anales dans le flux prostatique,
pas plus qu’avec un masseur en tout cas
mais que les contractions et les doigts
formaient une sorte d’alliage détonnant, aux effets démoniaques, dans mon pussy

de la même façon,
quand un doigt vient effleurer une couille ou la tirer,
quand j’enveloppe tout mon sexe de ma paume, etc,
si c’est si jouissif, si puissant que j’en deviens fou de plaisir ,
c’est parce qu’avec ce féminin qui vient prendre totalement possession de moi, de mon corps
ce féminin avec son fourreau entre mes jambes, si doux, si malléable, si ductile,
aux terminaisons nerveuses prêts à s’enflammer ,
quand je tire une couille ou que j’effleure mon pénis,
toutes les ondes sexuelles éveillées, viennent darder ce sexe , viennent s’engouffrer dedans
et en conjonction avec le masseur ou les contractions,
me rendent fou mais à un point que j’ai de plus en plus difficile à décrire,
je ne suis plus qu’un jouet pantelant entre les mains de forces sexuelles éveillées
qui prennent complètement les commandes de mon corps
et font de moi ce de la barbaque délirante de plaisir