#29423
JieffeJieffe
Participant

Andraneros

t’a conduit encore beaucoup plus haut dans l’intensité de ta jouissance.

et bien j’avoue qu’aujourd’hui j’ai un peu de mal à classer les orgasmes, ou les sessions. Le plaisir est tellement fort, c’est un peu comme s’il n’y avait plus d’échelle.
Avec le recul (je réalise souvent les choses après coup, le lendemain, comme maintenant), il s’est effectivement passé quelques chose de bizarre hier soir, alors que je tentais de faire circuler cette énergie. Avec le recul, j’insiste, c’est un peu comme si j’avais été traversé par quelque chose, depuis mon fondement jusqu’à ma tête, encore que comme je l’ai dit, il reste un diaphragme à passer qui réduit le débit. Je ne sais pas bien comment le retranscrire, j’essaie de me remémorer ces instants. C’est la première fois que j’ouvre les yeux dans un moment pareil, et c’est un peu comme si un animal me traversait, de bas en haut, que je ne peux rien y faire, hors mis subir. J’ai vraiment du mal à expliquer. Peut-être y arriverais je mieux dans quelques temps, si ça se concrétise.

Je suis ravi de lire à quel point nous avions raison.

Tu en as douté un instant? 🙂
Effectivement, il me semble que la progression s’accélère.

Pour 57, 58 et 59 je te laisse le temps de reprendre tes esprits avant d’en reparler tranquillement.

J’ai été voir… 🙂
Nous verrons bien ce que l’avenir me réserve.

Je crois que tu as simplement réussi à faire enfin circuler ton énergie jusqu’au cerveau

Je dirais que oui, un peu, une partie, mais il reste un étranglement au niveau de ma gorge. Je vais sérieusement me renseigner sur tout ça.

Ça va durer @jieffe, et j’en suis profondément heureux pour toi.

Merci Andraneros, je te souhaite un bon cheminement.