#29439
AndranerosAndraneros
Modérateur

@jieffe pouvons-nous t’accueillir comme nous accueillons les astronautes de retour sur terre après quelques jours dans l’espace ? Ou bien ne fais-tu ce rase-motte à la façon d’une comète que pour mieux nous émerveiller demain ?

Petite séance hier soir… J’ai eu du plaisir, quelques orgasmes, moins puissants que les derniers.

Je fais une liste de toutes les bonnes nouvelles que porte ta soirée :
• finalement cet espèce d’extra terrestre est quelqu’un comme nous (Pierre Vassiliu « Qu’est-ce qu’il fait, qu’est-ce qu’il a, qui c’est celui-là ? Complètement toqué, ce mec-là, complètement gaga… ),
• toute bonne chose ayant une fin, la séquence que tu as vécue les jours précédents était bonne,
• je paraphrase « petite séance, je n’ai eu que quelques orgasmes » afin de mettre en évidence tes fantastiques progrès pour celles et ceux qui n’ont pas lu les épisodes précédents,
• « j’ai entamé ma séance hier soir plus un peu avec le but de travailler cette circulation, sans forcément chercher à reproduire le phénomène de la veille », résultat quelques orgasmes tout à fait normaux, rien d’exceptionnel, la routine,

Je pense avoir avancé un peu, dans le sens ou j’ai ressenti par moment, comment dire… une sensation étrange, de bien être, de calme, de plaisir aussi, mais pas charnel, violent comme celui que j’ai pu décrire. Un apaisement, comme si mon corps s’élevait jusque dans les étoiles. Oui, c’est un peu ça, je flottais dans l’espace. Attention, ce ne sont que des ressentis d’hier soir, cela ne se reproduira peut-être jamais, je ne sais pas, mais oui, c’est un peu ça. Je ne crois pas vraiment au corps astral, ou voyage hors du corps, ce genre de chose, mais ça décrirait bien ce que j’ai ressenti. Je pense plutôt à un état de transe, de conscience modifiée, provoqué par le plaisir ou la détente, ou les deux associés.

Même le soir où tu ne fais rien de spécial, où tu te contentes d’une petite session de décrassage, comme les entraînements d’après match, tu es devenu capable de de faire encore des découvertes. J’y vois la confirmation de ce que nous te disons, tu es vraiment entré dans un nouveau monde dans lequel toutes tes sensations sont inédites, tu commences à découvrir l’incroyable richesse de ta nouvelle sensualité.

cette histoire d’énergie m’intéresse assez.

Tu as la chance de pouvoir t’informer sur ces notions étrangères à notre culture en t’appuyant sur ton expérience. Cette situation devrait te faciliter à la fois la compréhension de ce que tu liras, entendras ou verras et surtout l’apprentissage raisonné des techniques qui te permettront peut-être d’aller beaucoup plus loin.

Ceci dit, je me sens toujours aussi bien. C’est curieux, je me sens vidé, vidé d’une énergie mais pas de l’énergie vitale. Je reste dynamique, je fais plein de choses dans ma journée. Je ne dirais pas que je suis fatigué, mais vidé. Je ne sais comment l’exprimer, je suis bien, calme, serein, moins anxieux…

Je pense que ton état d’esprit reflète la sérénité que tu as gagnée en parvenant au bout de ta quête initiale telle que tu la décrivais le 28/11/2017 :

Je pense que nous avons à apprendre, nous autres hommes, à faire de notre corps un organe sexuel duquel peut se dégager une formidable énergie de plaisir.

Et que tu es soulagé de constater que tu es passé de (le 01/12/2017) :

Ma sexualité est aujourd’hui presque inexistante, et je finis par perdre le désir. 

à cette faim presqu’insatiable de jouissance que tu nourris désormais tous les jours. Bon cheminement @jieffe.