#29445
EpictureEpicture
Participant

@Nydor01 tu dis

Petit à petit, avec l’accroissement de la sensibilité de la zone périnéale, mais aussi avec le travail mental visant à réorienter le plaisir du pénis vers la prostate, les sensations ont précédé les spasmes, comme elles les ont accompagnées.

Je me demandais comment, ceux qui ont des spasmes similaires, le vivent-ils, qu’en font-ils.
Personnellement, ils me sortent de ma concentration. Je dois probablement accepter qu’ils font partie de la construction du plaisir vers l’orgasme. Je témoigne juste du fait qu’ils sont perturbant parce qu’ils ne favorisent pas la montée du plaisir. Avec ma récente découverte, qui prend plus de consistance en A-less qu’avec masseur, la perception que j’ai de ces spasmes se transforme vers quelque chose de plus agréable. On verra par la suite ce que ça donne.

Ton travail mental a donc joué un rôle indéniable dans ta progression vers le plaisir et l’orgasme prostatique !
Peux-tu avec tes mots, sans te « prendre la tête », bien sûr, préciser la nature de ce travail mental ?

Excuse-moi si je suis un peu casse pied avec toute mes questions, mais la clarification de ces détails est vraiment très enrichissante et participe activement à ma progression.

Merci mille fois @Nydor01