#29765
JieffeJieffe
Participant

Bonjour CH 313,

Content d’avoir de tes nouvelles, même si elles ne sont pas très bonnes….
Je ne sais que te dire, si ce n’est que nous vivons la même expérience, à ceci près que ma femme et moi n’avons plus aucun rapport, désiré ou non. Ça ne va certainement pas t’aider, mais cela fait plus d’un an aujourd’hui que nous plus touché l’un l’autre, ni même vu nus.
Visiblement je le vis mieux que toi, et la pratique du plaisir prostatique m’a beaucoup aidé. En quelque sorte, je suis totalement autonome. J’ai bien des envies de corps de femme, de chair, de caresses, de tendresse, mais le plaisir prostatique me comble grandement et me fait oublié ces envies.
Il me semble que ta femme a subi une intervention chirurgicale, et j’ai compris qu’il s’agit des seins (ablation)?
Si c’est le cas, c’est aussi le cas de ma femme, et ce que j’ai pu constater, c’est que c’est extrêmement traumatisant pour elles. Elles ne se reconnaissent plus, ne s’aiment plus, n’aiment plus leur corps. Elles détestent se voir, détestent cette nouvelle image d’elle.
Ce que j’ai pu remarquer, c’est que les femmes ont besoin de se sentir belles dans les yeux de leur amoureux, et dans ces conditions, elles pensent qu’elles ne vont nous inspirer que du dégoût. Elles ne veulent pas subir cet affront, et préfère ne rien faire que de tenter.
Il se peut même que ta femme ait des désirs, qu’elle s’empêche de réaliser pour cette raison. Et très certainement elle en souffre.
Vous en souffrez tous les deux, et je pense qu’il va vous être difficile de vous en sortir seul, sans l’aide d’un xxxthérapeute (sexo.., psycho…)
En dehors de ça, elle semble avoir une véritable aversion pour le pénis et pour ce qu’il peut en sortir. Est ce nouveau? À quel moment as tu remarqué ça pour la première fois? Je doute que vous ayez traversé votre vie dans ces conditions, et à te lire j’ai l’impression que c’est assez récent. Il serait intéressant de savoir à quel moment ça a commencé, pour essayer d’en déterminer la cause.

Sinon, je suis entièrement d’accord avec Bzo, et je pense qu’Adam ne me contredira pas, toutes les expériences sont enrichissantes à lire, la tienne également, même si tu la sens éloignée de la pratique prostatique. Elle peut nous ouvrir des horizons, fédérer peut-être d’autres membres, et ne serait ce que nous apprendre qu’autre chose est possible.
Je suis également très curieux de te lire.

À bientôt Ch313, au plaisir de te lire, et en espérant que tes problèmes se résolvent.