#29873
JieffeJieffe
Participant

Epicture

Pour ce qui est de la suspension ou du décalage, voici comment je vois les choses. Il s’agit d’une suspension, mais pas dans le sens où tu l’entends. Ton esprit comme tu le dis flotte au dessus de ton corps, mais il ne dirige rien. Je ne dirais pas qu’il le regarde, mais il le vit. Il vit pleinement le moment présent, sans interférer dans les actions du corps. En gros si tu veux, pour mieux coller à ta vision, il l’observe, avec bienveillance, avec amour même je dirais, il n’intervient jamais dans les décisions du corps parce qu’il a entièrement confiance en lui, il sait que seul ce corps sait ce qu’il faut faire, comment il faut le faire… bien mieux qu’il ne saurait le faire lui même. Et il profite, pleinement et entièrement de ce que ce corps lui apporte en pilotage automatique.
Un peu comme si tu montais à la place passager dans une voiture de rallye et dont le pilote est un grand champion. Tu as entièrement confiance en lui, tu ne regardes pas ce qu’il fait, tu ne surveilles pas ses pieds sur les pédales, ni ses mains sur le volant. Tu profites pleinement du voyage, des sensations de glisse peut-être….etc. Ou comme dans un manège. Tu ne regardes pas les vérins, les moteurs, le pilote s’il y en a un, tu profites, simplement des sensations.
C’est un peu comme ça que je vois les choses.
Mais en aucun cas un décalage. Dans ta définition je comprends que l’esprit est dépassé par les mouvements du corps. Je dirais au contraire qu’il faut qu’il soit 100% présent.
Nous avons relié un temps Bzo et moi cette capacité au fait de laisser s’exprimer notre cerveau reptilien, celui des réflexes, le cerveau animal. Tu peux peut-être l’appeler l’inconscient. Il faut que tu lui laisses les rennes et que tu aies totalement confiance en lui. C’est lui qui te sauve en cas de danger. IL est capable de diriger une partie de ton sang dans tes jambes en cas de danger, pour alimenter tes muscles et t’enfuir. IL ne fera jamais rien qui pourrait te nuire, bien au contraire, il fait tout pour te sauver, te protéger.
Il n’y a pas ici de construction mentale, l’esprit n’a pas besoin de construire quoi que ce soit, il profite, c’est tout.
Un couple harmonieux, c’est tout à fait ça. Ton esprit fait entièrement confiance à ton corps, il le laisse faire et récupère les bénéfices de ses actions. En fait, il n’y a peut-être ni suspension, ni décalage, mais un fonctionnement harmonieux, de concert l’un avec l’autre, dans un esprit d’entraide, d’amour et de bienveillance, pas dans le cadre d’une compétition pour savoir qui tient le volant.

As tu identifié l’origine de cette inquiétude?
Peut-être qu’une partie de ce que j’ai écris ci dessus t’apporte des éléments de réponse?

Je comprends que tu aies besoin de définir ce phénomène pour avancer. J’espère pouvoir t’y aider un peu.

Bon cheminement Epicture.