#30051
JieffeJieffe
Participant

Bonjour à tous les deux,

orgasme du cerveau, quesaco?

Je ne sais pas vraiment, et je ne suis pas certain que ça s’appelle comme ça. J’avais découvert ça il y a quelques temps maintenant, avec l’ASMR, mais je n’avais pas vraiment accroché.
J’y ai pensé en regard des descriptions de CH313. Il semblerait qu’il y ait dans ce qu’il vit une grande partie de suggestion qui lui font vivre les scénarios qu’il imagine, et qui ne font aucunement référence au passé, si même à des situations vécues. Si j’ai bien compris, et il nous confirmera, il se construit une histoire basée sur un ou des fantasmes qu’il parvient à rendre tellement réel qu’il les vit. Si j’ai raison, je trouve ça tout à fait exceptionnel, et d’une telle puissance. Peut-être effectivement en rapport avec le dernier témoignage d’Adam sur l’hypnose érotique. Voilà pourquoi j’ai pensé à ça.

Cela peut paraître absurde mais les sensations arrivent bien sans stimulation physique.

Du tout, je ne trouve pas ça absurde du tout. Étonnant, mais pas absurde. Plus je lis tes messages, et plus je pense que ce que tu vis est proche de l’auto hypnose. Tu te crées tes propres histoires que tu vis réellement. Tu actives dans ton corps des capteurs, des récepteurs qui te font ressentir l’histoire que tu te construits. Un petit peu comme les modèles de sexualité virtuelle, qui activent des capteurs placés sur ton corps et qui réagissent en fonction d’une image, d’un film. Mais toi tu es capable d’activer ces capteurs sur l’ensemble de ton corps, et peut-être également dans ton esprit, incluant ainsi les émotions. Si c’est ça, c’est tout à fait remarquable.
Si cela t’intéresse, et si tu désires mieux comprendre ce phénomène, tu pourrais peut-être te rapprocher d’un hypnotiseur professionnel, et peut-être même faire une séance pour comparer avec ce que tu vis.
Et visiblement, tu sembles plus sensibles aux stimuli provenant de l’intérieur (de ton cerveau) que de l’extérieur.
Mais c’est tout à fait génial, tu n’as besoin de rien ni de personne, ni même de prostate pour vivre d’intenses sensations. Même tétraplégique, ce que je ne te souhaite évidemment pas, tu y parviendrais…