#30135
BodyExplorerBodyExplorer
Participant

Je vais suivre tes progrès avec un grand intérêt, étant dans une situation quasi similaire à la tienne mais depuis une plus grande période.
Aucun conseil décisif, évidemment, à t’apporter mais une chose est certaine : ne te laisse pas décourager par une impression de regression. Aussi, reste constant et assidu mais raisonnable sur la fréquence de tes sessions car je suis passé par la et cela ne sert à rien d’accélérer ni de forcer en tout cas pour moi : nous ne sommes pas au commandes de cet apprentissage inconscient > donc le lâcher-prise très important et il faut se méfier de ses impressions, on ne sait jamais vraiment si on progresse ou non.
Enfin, sur mon avis de personne non-rewired comme disent les anglo-saxons (prostate encore insensible consciemment) je reste persuadé que tout déblocage dans le plaisir prostatique repose un peu sur la chance (c’est pourquoi sur le long terme les choses finissent par avancer) donc un mix de chance, placement/taille anatomique, circonstances sur le moment ou l’on pratique, état de la relaxation, excitation sexuelle, etc…
Pour terminer sur une note de sérénité pour la suite de ton cheminement, depuis que je lis des témoignages sur le sujet de l’éveil prostatique il y a de tout : des gens qui connaissent un success immédiat ou presque, des gens qui galèrent des années et ayant perdu « l’espoir » ou persistent mais surtout pas mal de post avec un « tout à coup », « puis subitement », etc.. tu l’auras compris ces gens connaissent un déclic et ils sont lancés sur une piste ! Ne pas s’exiger non plus trop vite car ensuite d’autres embûches arriveront certainement (ex: »J’ai des p-waves mais cela ne me conduit à rien », ce qui dans notre cas serait déjà énorme…)