#30537
SophiAirSophiAir
Participant

Questions pour les plus anciens : peux-t-on devenir accroc de l’aneros ? comment appelle-t-on un drogué à l’aneros ?

Je rejoins bzo (salut bzo). Pas d’addiction pour moi. Juste une omniprésence de mon corps désir, des vibrations, des ondes, des vagues de chaleur.
Mais pour moi l’addiction est une maladie qui laisse sans volonté, victime, d’un produit, d’un comportement.
Ici, j’ai toute ma volonté de profiter de toutes les occasions possibles.
Par ailleurs, le plaisir que nous prenons, que nous vivons, est à mon sens extrêmement positif, en ce sens qu’il est un grand pourvoyeur d’énergie et de sensations positives. Plus prosaïquement, ça me donne une pêche d’enfer.
Continue sur ton chemin sans t’inquiéter d’une éventuelle addiction. Tout va bien se passer 😉