#30596
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis @jieffe :

Mon fils est revenu à la maison, je ne suis donc plus seul, et donc moins de liberté. 

Je suis désolé pour lui, et j’espère qu’il trouvera sans trop attendre un nouvelle occasion de reprendre son indépendance. Tant que ce n’est pas le cas tu perds une part importante de la liberté qui t’a permis d’accéder sans restriction à la jouissance prostatique. Mais tu ne perds pas l’expérience que tu as accumulée pendant ces quelques mois.

En conséquence, comme tu le dis :

j’ai retrouvé quelques bonnes sensations Lundi soir.

Tu confirmes avec le ton qui t’es habituel ce que je dis. J’en suis très heureux. quand tu ajoutes:

Depuis, je n’ai pas eu le loisir de pratiquer de nouveau.

Je suppose que c’est en grande partie la conséquence de l’augmentation du taux d’occupation de ta maison. Tu vas devoir gérer cette contrainte. Je pense que le niveau de pratique que tu as atteint avant ta pause est suffisamment élevé pour que tu puisses envisager cette nouvelle période avec la plus grande confiance. Tu n’as plus besoin de pratiquer pour « savoir » que tu peux vivre des moments d’extraordinaire jouissance, tu les as vécus ! Tu as seulement besoin de gérer l’organisation de tes sessions en fonction de la présence de ton fils. Tu sais en outre que tu peux vivre des orgasmes plus ou moins tonitruants ; il te reste à mieux maîtriser les conditions qui te conduisent soit à des sessions « boum badaboum » soit à des sessions « calm sea orgasms ». Il te reste à développer aussi ton aptitude à vivre une session complète sans masseur (« A-less »).

Parmi les conseils (pour rire) que je pourrais ajouter :
• tu peux ressortir les mouchoirs que tu t’enfonçais dans la bouche pour que personne ne t’entende hurler de plaisir, quand tu n’avais pas encore la maison pour toi seul,
• si ton fils occupe une chambre trop proche de la tienne, annonce lui que tu veux la repeindre ce qui l’obligera à en occuper une autre bien plus éloignée,
• si ton fils est en âge, branche-le discrètement sur NXPL ce qui lui permettra de découvrir cette forme d’activité sexuelle et bien sûr de commencer son propre cheminement.

Ta pratique du massage prostatique devient moins facile, en terme de disponibilité, mais elle reste malgré tout en mesure de t’apporter de grandes satisfactions, bien plus grandes que celles que tu commençais à entrevoir avant le départ de ta femme.

Courage ! Patience ! Et bon cheminement @jieffe.