#30608
Avatarvalafar
Participant

Rebonjour!
bzo! pour ce que tu décris c’est bien entendu une forme de BDSM! et si tu avais été une femme s’eut été avec plaisir que de m’occuper de toi de la sorte! La domination totale comme tu la décris, avec cette forme d’humiliation du(de la) soumis(e) peut être couplé à une forme de d’entravement par cordes ou autres objets multiples et variés, le tout étant de montrer qui obéis et qui sert qui!

Matou!
pour ce qui est de la première expérience, en effet d= je pense qu’elle détermine en partie (voire totalement) le profil psychologique adapté par la suite dans le sexe et l’érotisme! je doute que de moi même j’aurais pu développer ce penchant qui est, éthiquement parlant contre la norme!
le BDSM en duo exige de trouver une femme capable de faire confiance (il faut un certain temps) qui aie les mêmes déviances, mêmes envies ce qui est extrêmement complexe! J’en cherche une en ce moment et la tâche est très ardue! beaucoup de « soumises » ont déjà un « maître »
Enfin, en tant que dominant il m’est déjà arrivé de me retrouver face à des femmes se disait dominantes aussi mais pour l’instant elles ont toutes courbé l’échine! je ne suis pas contre inverser les rôles mais je veux que ce soit convaincant, et aussi intense que si c’était moi!

aimablement vôtre,
Valafar