#30698
Avatarnydor01
Participant

Bonjour,
Je me trouve dans le même état mental. Je ne perçois pas de dimension féminine dans mon plaisir prostatique. J’y vois l’extension de ma sexualité à des territoires jusque-là inexplorés et inconnus. C’est pour moi l’expérience étendue de ma sexualité masculine. Je pense que le plaisir prostatique est un plaisir unique et incomparable, de la même façon que le plaisir vaginal est unique et incomparable. Je vois bien le rapprochement fait entre l’expression et le ressenti de ce plaisir avec la façon dont les femmes vivraient leur plaisir, mais je pense que cela tient plus à une motivation subjective qu’à une réalité objective.