#30887
AvatarEnvole
Participant

Hello à tous les deux,
magnifique @bzo tes conseils, quelle belle union des énergies yin et yang, et quelle maîtrise de l’énergie sensuelle, un vrai maître, bravo !!!
Moi aussi je fais des progrès dans ce domaine, en particulier très récemment j’ai ressenti le processus, au sujet duquel j’avais depuis longtemps lu des textes, qui consiste à maîtriser et diriger le cheminement de l’énergie sensuelle dans le corps, en particulier vers le lieu de la jouissance suprême, le cerveau. L’idée de cette pensée est que l’énergie sensuelle qui reste localisée dans les parties sexuelles ne donne qu’un plaisir limité, puisque les autres parties du corps ne participent pas à la fête. Par contre, si on arrive à orienter cette énergie vers le reste du corps, et vers les parties tapissées de neurones comme la tête (mais aussi la colonne vertébrale, le ventre…) on ressent des impressions beaucoup plus délicieuses. C’est ce dont je viens de prendre conscience ce matin, voici un petit texte que j’ai écrit il y a quelques minutes :
« Aujourd’hui avec la goutte de cristal de Clara Morgane (en fait ça s’appelle Crystal Ring, mais je trouve que ça ressemble à une jolie goutte d’eau) j’ai eu de très beaux moments
où je sentais un délicieux point de jouissance
derrière le chakra sacré (c’est juste en dessous du nombril)
derrière les parties génitales
ça se transmettait par derrière vers le dessus
par derrière les parties génitales
vers le chakra sacré
mais toujours à l’intérieur du corps
c’était génial parce que ça contournait totalement les parties génitales, j’avais une très légère dureté pénienne, mais le désir n’était pas localisé dans le pénis, il était derrière, il montait
à un moment je massais le chakra sacré de façon circulaire
c’était très bon
et à un moment je me suis sentie femme jusqu’au chakra couronne, ça ne m’était jamais arrivé, ça faisait le lien entre mon aura féminine qui m’enveloppe et les sensations internes, tout en passant par le cerveau qui a encore parfois du mal à admettre l’ampleur de ma féminité…Là c’était génial, puisque le plus haut point du cerveau se sentait totalement femme, donc il n’y avait plus de résistance de structure, de principe…
en même temps je récitais des mantras, ça me permettait d’être plus dans la fluidité

à ce moment je comprends de plus en plus à quel point être dans une activité qu’on peut tenir dans le temps est agréable
j’ai senti ça aussi de façon probante
un peu plus tard
où j’ai masturbé mon clitoris
en dessous du pubis
grâce aux mantras
je tenais un bon rythme
je n’étais pas fatiguée
par le petit bec du scepticisme social
qui trop souvent m’égratigne l’enthousiasme
et là
et oui
j’ai connu un très beau plaisir de femme
c’est monté progressivement
ça m’a empli l’utérus
une chaleur délicieuse
et c’est arrivé sans forcer
tout en tenant le rythme,
j’ai dit « oui' » pour la première fois de ma vie…

j’arrive de plus en plus je pense à faire monter mon désir
à faire monter mon énergie sexuelle
du bas vers le haut
déjà la goutte de cristal me permet de le déplacer par rapport
aux parties génitales
à le faire monter vers le chakra sacré
mais la conscience de l’utérus, de l’abdutérus, de la capacité au plaisir des neurones de l’abdomen, permet de le transmettre vers le haut, vers le coeur, vers les seins, vers la gorge, puis plus haut vers le troisième oeil et le chakra couronne (celui qui se trouve au sommet du crâne)
et les mantras des déesses indiennes m’aident à maintenir ce canal de poussée supérieure
ouvert et fluide
c’est génial…J’ai vraiment l’impression de passer un cap »

Voilà voilà, je suis dans un état de sérénité rarement vécu…jamais vécu devrais-je dire…jusqu’à ce point de mon existence.

Tout le meilleur à tout le monde 🙂

Naomi