#30943
bzobzo
Participant

j’avais une petite robe très moulante, le soutien-gorge qui tenait bien mon torse et ma poitrine, un collant très fin, et mes petites chaussures nu-pieds compensées qui terminent si élégamment mes gambettes…Mes oreilles, mes poignets, ma gorge et mes doigts chargés de bijoux dont la pression sur la peau constitue autant de relais des sensations physiques…
Là donc je travaillais, j’avais fini quelque chose, j’avais envie de me relaxer, les jambes croisées l’une sur l’autre, le nylon caressait ma peau…J’ai eu envie de plaisir…

c’est chaud, ton petit récit

je t’imagine bien, attifée un peu comme une pin-up,
au quotidien juste comme cela pour te faire plaisir,
pour te voir dans le miroir, désirable, aguicheuse

en rue, prête à faire exploser d’excitation la braguette d’un mec qui te verrait habillée comme cela,
bougeant un peu le bassin nonchalamment,
avec le regard bien sage
mais on devine derrière une libido explosive

Petit ajout technique pour les garçons désireux de développer la sensibilité de leurs tétons

je suis admiratif de ce que tu as pu obtenir, de ton récit plus haut
mais je ne suis pas sûr que cela m’intéresse vraiment pour l’instant

j’ai trop besoin de mes gestes , de mes mouvements
qui me donnent l’impression irrésistible de me faire l’amour,
d’avoir les gestes, les mouvements de l’amour physique
des pieds à la tête,
avec ou sans masseur

c’est pour cela que j’ai connu un échec retentissant avec le fameux Wand chinois sur lequel je me suis rué aussi,
vu les récits enthousiastes que j’avais lus, de ta part , aussi d’ailleurs
mais qui m’a laissé à peu près de marbre
car je n’avais plus les contractions qui font vibrer ma prostate,
ni les mouvements de va et vient, de pénétration,
qu’il n’y a pas moyen d’obtenir avec ce engin en acier bien trop lourd pour être manié sans les mains

caresser les seins comme lors d’un acte amoureux, cela me parle,
je le fais constamment
et cela fait partie totalement de ma façon de faire
mais juste les tétons sans tout le reste,
cela ne me parle pas trop

si je faisais l’amour à une femme,
je ne m’imagine pas rester comme cela pendant tout notre tête à tête amoureux à lui chipoter les tétons,
elle s’ennuierait au bout d’un moment et moi aussi

voilà, toute ma pratique à consister à peu à peu développer une technique
qui me donne totalement l’impression de faire l’amour,
d’en avoir tous les gestes, les mouvements, etc