#30979
bzobzo
Participant

J’ai beau essayer de rester collé au massage prostatique comme source principale de mon plaisir,

c’est peut-être parce que tu essaies de coller à une pratique façon traité d’Aneros
mais il y a bien d’autres façons d’exploiter sa prostate, j’en suis le parfait exemple

Il y a une dynamique entre le massage pénien et le massage prostatique. Les deux vont ensemble.

oh que oui, rien d’aussi puissant, serais-je tenté d’écrire,
la synergie que je parviens à créer entre les deux, rien que d’y penser j’en ai des frissons partout

cependant chez moi les vibrations prostatiques restent la source principale,
je fais toujours attention de garder cet équilibre,
je frotte, j’effleure mes parties génitales,
de temps à autre j’y vais plus directement, même une caresse ou deux de l’ensemble de temps à autre
mais cela reste toujours très bref
car je sens en moi un équilibre ainsi,
c’est ainsi que c’est le plus puissant, selon mon expérience,
c’est ainsi que je parviens à obtenir en moi cette onctuosité généralisée,
ce nectar omniprésent, chaud, vibrant, qui pulse, qui frémit,
qui semble une caresse ineffable

Ce matin, dans la succession de ces cycles, j’ai introduit des caresses anales

excellent, mes bouts de doigts, mes petits souris d’amour curieuses,
quand elles courent dans ma raie, vont et viennent dans mon anus-pussy,
c’est totalement délicieux,
en plus je coince entre mes cuisses mes parties génitales et j’ajoute les contractions,
sublimissime

Cela dit, je vis quand même des moments de pur bonheur. Je les porte avec moi quotidiennement

c’est le plus important, cultive-les, explore, essaie,
il n’y a pas de limites, c’est tellement bon de toujours les repousser,
de sentir notre territoire s’agrandir

une fois qu’on découvre qu’on peut obtenir du plaisir autrement
qu’avec sa queue dressée,
un plaisir même beaucoup plus riche et plus subtil,
il y a tant de pistes à explorer, tant de continents inconnus à aborder
pour celui qui ose et qui est patient

mais tu devrais essayer de faire participer ta prostate plus à la fête, beaucoup plus,
c’est le larron qui manque,
alors ton décollage sera encore plus total, plus puissant, plus délicieux

ne reste pas bloqué par le traité d’Aneros,
en aneroless, essaie juste des contractions, cela peut devenir d’une efficacité totale
pour faire vibrer la prostate,

les muscles autour de l’anus, du périnée,
pense à une pénétration, les muscles que tu utilises pour la pénétration ,
tout le bassin prolongé des muscles immédiatement autour de l’anus et du périnée,
enfin cela s’est le tout grand mouvement de queue vers l’intérieur,
le full swing

imagine un mouvement de pénétration mais vers l’intérieur,
tantôt juste du bout des muscles, un peu de périnée engagé,
tantôt le full swing avec tous les muscles du bassin, des fesses et même les abdominaux
et je peux te dire que je sens ma prostate vibrer de bonheur à chaque fois
même avec le plus petit des mouvements

en fait à chaque fois j’ai l’impression de presser directement ma prostate au passage
c’est peut-être pas juste qu’une impression