#31124
bzobzo
Participant

je regrette un peu d’avoir écrit cela:

vos couilles sont pressées par un doigt

et cela:

votre doigt s’est un peu plus enfoncé dans vos couilles

car je ne touche plus du tout de la main mes parties,
ma technique désormais est bien au point
et tel un surfeur monté sur sa planche chevauchant la vague,
ainsi en gardant éloigné mes doigts de la zone,
la laissant à mes cuisses,
j’arrive à garder un équilibre dans la griserie,
quand la vague m’emporte, que tout explose,
que la puissance des eaux parle, m’arrache à moi-même
et à bien continuer de chevaucher les crêtes

cependant pour quelqu’un qui voudrait incorporer les jeux avec ces parties dans sa pratique,
obtenir un pôle masculin actif en soi, bander vers l’intérieur,
c’est acceptable pendant une période transitoire, même souhaitable en fait
car ainsi il est beaucoup plus facile de faire connaissance avec cette source puissante,
d’apprendre à éveiller les ondes, d’apprendre à les diriger là où elles sont la bienvenue

mais cela provoque cependant un déséquilibre, trop d’ondes mâles injectées en même temps
mais comme je l’écris juste plus haut, c’est acceptable pendant une période d’apprentissage,
il est aussi beaucoup plus facile quand on y va avec les doigts
d’apprendre à manipuler les bijoux de famille
sans risquer une éjaculation ou même s’en approcher

j’écris que c’est un risque parce que cela n’a aucun intérêt dans le cadre de ce type de pratique
sinon pendant plusieurs jours d’avoir moins d’énergie sexuelle,
alors qu’on peut très bien presser, frotter, caresser tout ce qui se trouve dans la zone
sans jamais risquer l’éjaculation,
on parvient bien mieux à maîtriser ce typer de manipulation avec la main
qu’avec la cuisse qui porte toute la houle sensuelle du bassin
et où il y a une plus grande imprécision des contacts

les contacts doivent rester en périphérie,
par exemple la zone du pubis et la base de la verge sont très sensibles,
des caresses plus amples, plus directes seront brèves,
des doigts glissant lentement entre la cuisse et les couilles sont des effleurements délicieux aussi

effleurements, pressions sont des mots qui reflètent bien le type de contacts que je prône,
vous obtiendrez bien plus d’effets ainsi d’ailleurs
qu’en saisissant à pleine main,
des petits caresses mais brèves sont cependant la bienvenue de temps à autre,
tout est dans la mesure et garder un sexe à peu près flasque
est le signe de contacts bien maîtrisés,
j’écris à peu près flasque,
car une certaine rigidité est acceptable

tout cela aura beaucoup d’effets à condition que ce soit coordonner avec des contractions
qui vont faire vibrer la prostate,
c’est ainsi qu’on obtient un flux unique, puissant et en même temps d’une douceur ineffable de sensations,
avec ses deux pôles masculin et féminin, actifs