#31440
Avatararos
Participant

@Ch313 et @Epicture, merci pour vos messages !
Il y a visiblement plusieurs cas de figures. Certains qui découvrent assez vite ce plaisir prostatique et les autres qui mettent beaucoup plus de temps.
J’ai fait une séance hier soir, toujours avec le Progasm Jr (je laisse de côté l’Hélix pour le moment).
J’ai fait exprès d’enfoncer un peu plus le masseur avec la main, au moment de l’insertion, et j’ai senti que la tête du masseur touchait la prostate (du coup, une sensation pas très agréable car j’appuyais volontairement).
Du coup j’ai le sentiment que la prostate « a l’air » d’être plus haute que la tête du masseur et, de fait, le masseur ne peut pas l’atteindre…ce qui pourrait expliquer l’absence de sensation de pression du masseur sur la prostate. Je ne sais pas…La prostate doit être, à quelques centimètres près, au même endroit pour tous les hommes…

Pour répondre à tes questions @Epicture, j’ai la place et le temps pour pratiquer. Pour ça tout est OK.
J’ai déjà testé plusieurs fois l’abstinence éjaculatoire sans voir aucun changement.
Autre chose, j’ai aussi, en fin de plusieurs séances, éjaculé avec le masseur inséré, et cela ne m’a jamais fait plus d’effet que sans masseur inséré. J’ai lu que pour certains, cela décuplait le plaisir. Ce n’est pas mon cas, peut être parce que je n’ai pas encore gouté au plaisir prostatique…

Et pour terminer, en effet j’ai marqué que j’avais ressenti des fourmillements le lendemain d’une séance, alors que j’étais assis, mais cela a duré quelques minutes, et depuis lors (cela fait des semaines) je n’ai plus rien ressenti.

J’ai essayé le mode « je ne fais rien », je médite, je respire, jusqu’à ressentir mon corps lourd et prêt à sombrer dans le sommeil.
J’ai essayé en gardant le masseur toute la nuit, plusieurs fois.
J’ai essayé en étant plus actif (caresses, visionnage vidéo/photos…)

Bref, j’ai testé pas mal de chose.
Je vais continuer.