#31611
AndranerosAndraneros
Modérateur

Quelle bonne nouvelle @Helixir4 ! J’en suis très heureux. Votre application vous a enfin permis d’entrer vous aussi au paradis prostatique. C’est une juste récompense après un long cheminement.
Vous écriviez il y a trois ans, le 11/09/15 :

je suis obligé de faire une légère pression sur la partie qui touche le périnée. Cela me permet de faire remonter l’anéros vers le nombril. Sans cela je ne ressent rien et dès que je fais cela, tout fonctionne très bien. Est ce normal ? Faut il envisager une autre taille afin de bien stimuler ma prostate.
Je ressens une belle vague de chaleur m’envahir, des spasmes réguliers des muscles du fessier et cuisse. Puis une érection très forte avec du liquide séminale.
En continuant tout s’intensifie avec un gonflement de la prostate très clair et des spasmes anaux. Par contre une éjaculation survient en flux continu. Est ce normal ? Du coup l’énergie sexuelle retombe et je ne peux pas continuer.

Et le 12/09/15 :

J’ai souvent eu des stimulations de la partie anale avec mes compagnes et cela se finissait par une éjaculation. Donc un réflexe a pu s’installer.

Je vous répondais le 13/09/15 :

Cela dit vous avez peut-être besoin pour vous ouvrir au plaisir prostatique d’un masseur un peu plus gros. L’expérience seule vous dira ce qui vous convient. Votre anatomie et votre ressenti sont uniques.

Vous nous disiez le 1er mars dernier :

Une longue vague je pense.
Autre point je fini toujours pas une masturbation AR franchement c’est toujours le pied. Pourtant elle était vraiment longue à venir. Et j’ai lu que c’est pas toujours préconisé.

Je répondais :

ce n’est pas préconisé pour les débutants afin de les aider à séparer les sensations associées à la stimulation de la prostate de celles associées à la stimulation du pénis.

Vous disiez le 22/03/18 :

Incroyable session il y a 2 jours. Je crois que j’ai touché quelque chose.
Lors de cette session j’ai eu du mal à monter. Moins rapide que les fois précédentes (… )Et puis à un moment j’ai eu la sensation que ma prostate était énorme et les vagues de plaisirs ont commencé.
Dans ces moments mon sexe se gonfle il secrète un liquide et je sens des spasmes comme lors d’une éjaculation. Le plaisir est intense avec une prostate gonflé à bloc.
Par rapport aux dernières fois, ce processus a recommencé plusieurs fois, 5 à 6 fois. Quand ça redescendait une succession de contraction refaisait partir le truc.
J’avais la cuisse trempée..j’avais la sensation de réussir à faire monter le plaisir dans ma tête.
J’ai fini par une masturbation et la l’explosion.. un truc de fou dans la tête, le corps. S’en suivi un fou rire et des larmes pendant 2 bonnes minutes. Un truc de malade.

Toujours cette masturbation en fin de session !
Vous nous dites le 07/07/18 :

Coucou. Ça fait 3 séances avec le Progasm junior. Je le sens très bien mais ça ne déclenche pas grand chose. Ça ne bouge pas assez à mon goût. Pas assez subtil. Je ne doit pas être encore prêt. J’ai remis l’hélix avec un bon gel. Et c’était bien mieux.
Je continue mon apprentissage

Puis c’est le message d’ouverture de ce sujet :

Mes derniers séances ont été peu satisfaisantes. Peu de sensation et pas de belle vague. Je crois que je veux aller trop vite car les dernières séances étaient top du coup je veux vite être au point de grand plaisir.

Vous illustrez vous aussi que notre cheminement n’est pas toujours linéaire et que les phases qui donnent l’impression de « reculer » n’empêchent en rien la reprogrammation de notre organisme de se faire en arrière plan au bénéfice de notre plus grande satisfaction quelques semaines plus tard. En fait votre progression n’a pas cessé au fil de ces mois. Vous avez « continué votre apprentissage » malgré le manque de satisfaction et vous avez bien fait.

Avez-vous essayé de mettre en pratique les conseils que je vous donnais le 17/09/15 :

Je pense qi’il y a trois méthodes pour faciliter l’acceptation de tant d’intensité :
-1) vous masturber jusqu’à éjaculation avant votre session (à vous d’expériementer combien de temps avant pour avoir encore suffisamment d’excitation pendant la session)
-2) approfondir votre relâchement musculaire quand vous sentez que vous commencez à être submergé par votre plaisir
-3) Interrompre votre session pendant 10 minutes et la reprendre. Si vous êtes comme moi vous constaterez que vous retrouverez presque immédiatement la même intensité de plaisir avec un meilleur contrôle qui vous permettra d’aller encore plus loin.

Je partage l’opinion de @bzo sur le problème que vous rencontrez avec vos jambes.
Pour la suite de nos échanges vous allez devoir ouvrir un autre sujet, car maintenant vous êtes reparti vers l’avant. Bon cheminement @Helixir4.