#31612
nikosnikos
Participant

Bonsoir,

Je n’ai aucune expérience en hypnose et n’ai jamais laissé les clés de mon esprit à une tierce personne.

J’ai du mal à lâcher prise, j’ai l’esprit très analytique. Cela peut expliquer ma lente progression vers la découverte du plaisir prostatique… Mais je me soigne.

Comme je suis curieux de nature, patient et excité à l’idée de faire de nouvelles expériences, j’ai adoré tes articles sur l’hypnose érotique @adam. Super intéressant et intrigant pour moi qui ne sait pas lâcher prise.

Allez hop je me jette à l’eau. J’ai téléchargé les fichiers gratuits mentionnés pour me faire une idée. Les fichiers de Shibby ont l’air sympa, mais elle parle assez vite ce qui demande un effort de traduction simultanée un peu trop important pour moi.

J’ai essayé les deux fichiers gratuits et en français de Calice. J’adore sa voix, mais je ne me sens pas encore assez enveloppé par ses suggestions pour lâcher prise et me laisser aller en transe.

J’ai téléchargé et essayé quelques fichiers de Mistress Amethyst. Là je me sens beaucoup plus réceptif. Elle a une élocution super claire en anglais, un débit lent, l’effort de traduction est minime. J’arrive presque à oublier qu’elle parle anglais du coup. Sa voix et son jeu sur les timbres me donnent des frissons dans le dos. Bingo je vais me prêter à un petit jeu de soumission érotique avec ses enregistrements histoire de voire jusqu’où cela me mènera. J’ai plus particulièrement écouté trois fichiers destinés à m’aider au lâcher prise :

Slip into mindlessness
Deep down loop
Fade out

Qu’en ai je pensé ?

D’abord ce sont des fichiers de grande qualité, et comme l’indiquait @adam plusieurs sont gratuits et complets sur son site pour qu’on puisse se faire une opinion et savoir si on est réceptif à ses suggestions. Ensuite Amethyst est une ancienne hypnothérapeute professionnelle qui semble maîtriser parfaitement les techniques d’induction (même si ça ne marche pas encore à fond sur moi). C’est une professionnelle de la santé à la base. Ça c’est important pour moi. Ça me met en totale confiance. Ça m’aide beaucoup à lâcher prise. Je sais qu’elle ne va pas faire n’importe quoi avec ma tête. Enfin j’ai perçu sur son site beaucoup de respect et un esprit bienveillant (comme sur NXPL 😉 ). Elle sembe respecter les fantasmes de chacun, le niveau d’engagement de chacun (je peux me contenter de chercher juste un état relaxant de transe comme je peux chercher un scénario de soumission plus engagé). Elle n’implante pas de messages subliminaux malsains ou humiliants (sauf sur son site dark qui est explicitement consacré à ce genre de scenarii).

Slip into mindlessness est une séance de plus de 40 minutes. Le fichier est gratuit, c’est le premier à essayer comme l’a conseillé @adam. Il implante un trigger visant à ouvrir l’esprit à de futures programmations. Il m’a permis à la deuxième ecoute d’atteindre un bon etat de relaxation où les triggers de Mistress Amethyst déclenchent de légères vagues de plaisir qui descendent le long de ma colonne vertébrale à chaque fois qu’elle claque des doigts. Au troisième essai le lendemain je devais être fatigué ou préoccupé je n’ai pas réussi à me laisser aller à ses suggestions.

Les deux autres fichiers m’ont apporté les mêmes vagues de plaisir avec les nouveaux triggers Deep (relaxation) & Down (obéissance), ainsi qu’une légère sensation d’effacement des perceptions de mon corps avec Fade Out (Mise en veille de la conscience). Est-ce juste lié à la profonde détente et la respiration abdominale ou bien commence-je à réagir aux suggestions ?

J’adore les passages de fractionnement. L’esprit anticipe la replongée, l’attente est un supplice jouissif.

En général à la fin d’une session je me sens engourdi, je m’étire et je suis super excité sexuellement.

En revanche, je n’arrive pas encore à lâcher totalement prise, à faire taire mes pensées pour laisser la place à la voix d’Amethyst et lui laisser la clé de mon inconscient. Je ne me sens pas totalement « partir ». Je suis encore consciemment dans la pièce, mais je vais continuer à m’entraîner car à chaque fois c’est un moment de détente très agréable en soit.

Après je ne sais pas si c’est un signe que l’hypnose commence à fonctionner sur moi, un début de soumission à une domina, ou de la fatigue, mais lorsqu’en journée je repense aux séances, cela me donne du plaisir. Les jambes en coton. Une petite décharge d’endorphine au souvenir de la séance de la veille et beaucoup d’envie à l’anticipation de la séance suivante.

L’approche de l’hypnose érotique me fait beaucoup penser à mon cheminement avec le massage prostatique. Des hauts et des bas, partir sans attente aucune, et une agréable plongée dans des sensations inconnues. J’ai l’impression que ça va marcher petit à petit quand le cerveau va faire un rewiring: réponse à une suggestion hypnotique entraînant une réaction de plaisir physique, même une minuscule étincelle, que l’on va arriver à reproduire séance après séance, qui va probablement s’amplifier, et m’encourager inconsciemment à « laisser la clé » à Mistress Amethyst. Peut être jusqu’à un lâcher prise totale ? Cheminement passionnant en tout cas !

Qu’en pensent les personnes ayant l’expérience de transes profondes en hypnose érotique ? Suis je sur la bonne voie ? Un esprit très analytique peut-il être hypnotisé et emporté loin en transe ?

Encore Merci @adam pour cette super découverte et les perspectives de jeu infinies !

Bonne nuit à toutes et tous.