#31787
AvatarEnvole
Participant

quelle séance, mes amis,
j’ai bien du faire quatre, cinq heures presque d’affilée,
d’interminables séquences où je ne pouvais plus m’arrêter pendant des dizaines de minutes
tellement cette intensité s’était logée en moi,
comme vissée en moi, se vissant toujours plus en moi,
se vissant toujours plus profondément en moi

Ouaouh !!!!! Quatre à cinq heures !!!! Mais ce sont des durées tantriques !!!! Bravo !!!
Je ne sais pas si tu ressens ça, mais de mon côté, ce sont comme les vagues d’un océan : toujours plus longues, toujours plus hautes, toujours plus fortes…La séance commence, et elles sont petites, au bout d’un moment elles sont plus intenses…Et quand elles retombent, on a le choix : soit on arrête et on revient à sa vie sociale…Soit on reprend une vague en sachant qu’elle nous portera plus haut et qu’elle nous tiendra plus longtemps que la précédente !!! Alors là je pense on prend conscience de l’étirement du temps, où une heure de plaisir nous paraîtrait a priori une durée longue, mais en fait ça peut ne faire qu’une petite séquence d’une histoire beaucoup plus développée…Je pense qu’on peut même faire une nuit d’amour… !!!! Bonne journée 🙂