#32013
EpictureEpicture
Participant

Bonjour @Matou8313, tu ecris :

La dictature du Super O ….on peut être nombreux(ses) à le regretter , et là je vais m’attirer des remarques acerbes, ou un silence méprisant 

Non, tu m’intéresses. Nous navons pas tout a fait les mêmes motivations, mais je suis assez daccord avec toi. Mais cela ne vient pas du super O. La perception que nous avons de la sexualité ou de ce qu’elle devrait être est imprégnée de désir, de culpabilité et de trasgression. L’homme qui ose, cest celui qui reussi a atteindre les sommets, nous dis la vindicte populaire. Cette notion de sommet, de reussite, de super O, d’état extatique, de puissance sexuelle ou energetique, etc… nous pollue l existence paisible d’un cheminement serein. Ce qui ne veut pas dire que ce cheminement ne nous élève pas, mais le sommet nest pas la fin.
Certains le vivent cruellement : ils sont parvenus à ce que la populace nomme un sommet, mais ont comme un sentiment d’inachevé, alors que le peuple les regarde comme des héros.
Nous sommes des enfants attirés par ce qui brille, et aveuglés. Nous ne voyons pas toutes ces petites choses qui sont les plus précieuses.
Bises à toi et à tous