#32645
bzobzo
Participant

je sors d’une séance,
ce plaisir est devenu tellement riche, tellement consistant, tellement nourrissant,
tellement nourricier,
que de la même façon que je fournis à ce corps tous les jours
sa dose de protéines, de légumes, de fruits, etc,
je lui procure aussi sa dose quotidienne de cette volupté, de ces sensations,
de ce chant charnel sensuel si enivrant

je le sens circuler dans mon corps, je le sens se répandre,
imprégner toutes mes cellules comme un baume chaud, comme un baume réparateur,
bain de jouvence, soyeuse félicité,
mon être est uni pendant quelques instants, mon être est un pendant quelques instants

dans cette douce copulation, dans ce rut feutré,
des félins vont et viennent en moi,
des grands fauves plantent leurs griffes et font couler l’amour en moi,
la douceur animale du plaisir,
tempêtes épanouies dans l’instant, fruits dans mon verger,
comme une danseuse qui tourne et tourne encore sur elle-même,
c’est ainsi que je m’élève, comme en tournoyant de plus en plus,
étourdi de tant d’harmonie sauvage, étourdi de tant d’harmonie voluptueuse

débarrassé de tous soucis, ma chair me guide dans les airs
comme un ballon tenu par un enfant
et je ris et je ris encore de me sentir si léger,
de me sentir si librement bondissant