#32649
SophiAirSophiAir
Participant

Bonjour @aneveil,
le plaisir et les orgasmes prostatiques ne remplacent pas les échanges que l’on peut avoir à deux (ou plus).
Au contraire, ils les amplifient, ajoutent une dimension supplémentaire. Il y a, certes, une modification du rapport à l’autre, dès lors que l’autre n’est plus nécessaire pour atteindre et vivre des orgasmes. Mais contrairement à un plaisir solitaire telle que la masturbation, le plaisir prostatique peut être vécu simultanément à une relation sexuelle avec un autre.
Comme tu l’indiques, le corps presque entier devient une zone érogène, il est plus sensible, plus ouvert, plus prompt à réagir et à agir. Il offre une qualité différente, amplifiée, au plaisir.
Ensuite, si tu manques de contacts corporels avec ta partenaire, peut-être cela vaut-il le coup d’en parler avec elle. Elle a déjà dû remarquer que tu réagissais différemment. Est-elle au courant de ta pratique prostatique ? Peut-être faut-il la faire participer ?

Ai-je trop d’attente ? Mon besoin de l’autre est il trop grand ?
« Mes orgasmes du popotin » sont-ils encore trop faibles pour me combler pleinement ?
Ai-je une croyance bien ancrée comme quoi « sexuellement on ne peut être réellement comblé qu’a deux » ?

A mon sens, tu n’as pas trop d’attente. Rien ne vaut les échanges. Et encore plus avec notre petit plus !
Cela n’empêche cependant pas une pratique solitaire très riche et épanouissante.
Bons plaisirs