#32738
bzobzo
Participant

mais plus parce que je ne suis pas très à l’aise avec l’écriture. Il me faut du temps.

il ne faut pas croire que mes textes sont des premiers jets écrits en 5 minutes,
je prends aussi souvent beaucoup de temps,
je corrige et encore je corrige avant que le texte final se dégage,
il y a un texte brut et après il faut le polir et encore le polir avant qu’il ne soit lisible,
enfin qu’on a l’intention de pondre autre juste que juste un texte informatif, brut de décoffrage,

donc cela prend du temps et des efforts, pas que pour toi

C’est pas moi qui me caresse, c’est physiquement mes mains mais ce sont celles d’une autre qui agissent

oui j’ai cela tout le temps aussi,
c’est quelque chose d’étonnant grâce à la dualité en nous de « Pierrot et de Pierrette »,
on sent les mains de Pierrot allant sur le corps de Pierrette,
on sent le corps de Pierrette se tordre de plaisir sous les mains de Pierrot,
on sent ses mains posés sur notre corps mais qui pour l’instant est le corps de Pierrette,
enfin chez moi, c’est comme cela que cela se passe

il y a un jeu de miroir entre le masculin et le féminin qui est absolument extraordinaire,
des mains d’homme qui physiquement sont les nôtres
mais en même temps pour l’instant semblent celles d’un autre (celles de Pierrot)
caressant un corps qui est bien notre corps à nous, homme
mais perçu pour l’instant comme appartenant à une femme (celui de Pierrette)!

enfin, tout cela est merveilleusement délicieux et jouissif à vivre

Cette expérience est curieuse, totalement à l’opposé des prescriptions du Traité. Ou alors faut-il la ‘réserver’ à un niveau d’initiation inhabituel ? Suis-je en train d’ouvrir une porte dérobée ?

comme je l’ai déjà souligné plusieurs fois,
on est assez éloigné du traité
mais ce n’est pas grave, le domaine est immense, le domaine est varié,
néanmoins notre pratique a des points communs fondamentaux avec une pratique prostatique classique,
celle entre autres d’impliquer massivement et constamment notre prostate dans nos ébats

quand au contact avec les parties génitales,
je m’en sers aussi comme tu l’as certainement lu,
personnellement jamais aucun geste de la masturbation, jamais d’éjaculation non plus,
je m’en suis déjà expliqué

mais obtenir des ondes sexuelles mâles, permet à notre pôle masculin (ton Pierrot)
d’être totalement en éveil et participant aux ébats dans ta chair

maintenant il y a la façon de le faire, j’expérimente beaucoup là-dessus,
personnellement je perçois une énorme différence entre les contacts avec les cuisses ou avec les doigts,
pour moi les interlocuteurs naturels de nos parties sont les cuisses,
c’est une danse sensuelle grisante dont j’abuse sans modération durant les séances

par contre pour ce qui est des contacts avec les mains, je suis beaucoup plus prudent,
enfin j’ai déjà beaucoup écrit là-dessus, tu vois sans doute ce que je veux dire,
ceci dit , une personne n’est pas l’autre,
chacun a ses spécificités, une pratique n’est jamais totalement identique à l’autre