#32930
bzobzo
Participant

belle séance avec masseur au lit

étonnant comme mes gémissements sont différents de ceux en en A-less,
plus monocordes, nettement moins variés,
très « plainte de plaisir »,
comme si un couteau me remontait dans les entrailles
mais un bon coup de couteau
qui déchire la chair mais avec plein de bonnes choses
qui font du bien

il doit y avoir des mécanismes communs avec la douleur
quand j’entends mes gémissements, c’est pas possible autrement,
pour partie, c’est dégoulinant de plaisir, délicieusement obscène
mais en même temps, c’est comme si je souffrais terriblement aussi,
cela doit être la tension, il doit y avoir de la tension en commun,
une mise en tension du corps en commun avec la douleur
et qui fait que vocalement, cela semble si proche

aussi,
à un moment donné durant la séance, j’ai été frappé par des images très puissantes,
que le sexe à partir d’un certain niveau d’intensité dans l’instant, n’est plus sexué,
les deux sexes sont unis jusqu’à ne former plus qu’une seule entité sans sexe

ils retrouvent leur forme originelle en quelque sorte,
une entité omnipotente, non-altérée, dont le spectre est total encore,
qui porte tous les potentiels en elle,
quelque chose de foetal,
on semble baigner comme dans un liquide amniotique

le plaisir, les sensations,
semblent devenus comme un liquide amniotique tellement riche, tellement nourrissant,
toutes les fibres de notre être semblent téter ce nectar par les racines,
la paix originelle de l’âme est proche,
on a l’impression dans ce nid douillet