#33036
bzobzo
Participant

une courte séance avec masseur pour terminer la journée, un bon quart d’heure
plus quelques minutes aneroless pour faire bonne mesure

c’est vraiment comme si j’avais une drogue puissante qui m’envahissait la chair,
l’effet semble venir tellement d’ailleurs,
semble vraiment comme une substance étrangère à mon corps,
une substance hautement euphorisante, hautement aphrodisiaque,
qui fait immédiatement chavirer ma chair dans un délire voluptueux et une ivresse sans bornes

comme je suis accroc, comme je suis accroc