#33130
bzobzo
Participant

hum, j’espère que cela va rester sous contrôle

la danse intime, la danse sensuelle de mes cuisses et de mes couilles,
se frottant, se pressant inlassablement, serrées les unes contre les autres,
est devenu un moteur essentiel de ma pratique,
au même titre que la prostate mise en route par les contractions

par contre ce qui m’inquiète un peu,
c’est que le moindre effleurement désormais de mes cuisses et de mon appareil génital,
même habillé, même occupé à autre chose,
met en route toute la machinerie
et des ondes de chaleur, de la soie frissonnante, se répandent partout dans mon bassin,
c’est assez surprenant, bien agréable pour l’instant
mais un peu inquiétant tout de même