#33203
bzobzo
Participant

ma première micro-séance de la journée

c’est vraiment génial de complètement oublier que cela existe,
pris dans le flux insipide mais néanmoins stressant du boulot,
ma pratique s’éloigne de moi, jusqu’à ne plus exister du tout

chez moi encore aujourd’hui, cette fois-ci je ne me suis pas rué dessus,
je me douché, je me suis restauré, regardé un peu de série, écrit quelques mails
puis d’un coup je me suis souvenu,
que j’avais quelque chose comme une drogue à ma disposition,
une drogue sexuelle qui en quelques instants, pouvaient envahir tout mon corps
et me faire frissonner de la tête aux pieds, me submerger d’une volupté tellement délicieuse,
qu’elle en paraît irréelle

j’étais déjà nu cependant depuis quelque temps,
aussi il m’a suffi de quelques mouvements,
j’ai mis les mains sur les seins, j’ai serré les cuisses,
commencé à les frotter tout doucement contre mes boules
tout en faisant remonter lentement une contraction
mais me suis immobilisé rapidement , une fois que j’ai senti la contraction à fond en moi

suis resté immobile de longues secondes, sentant naître en moi les frissons,
sentant naître en moi la chaleur soyeuse,
me sentais comme le lit d’une rivière asséchée à nouveau parcouru par les eaux,
à nouveau recouverte par les eaux

ces secondes, immobile, les mains en coupe sur mes seins,
la contraction tenue en moi à fond mais sans presser exagérément
et puis aussi les couilles avec mes cuisses pressées dessus,
cette sensation de douce, de tranquille exaltation qui m’a envahit presque immédiatement
cette sensation de soyeux bien-être jusqu’au plus profond de mon être
qui m’a envahit presque immédiatement,
moments de félicité cristalline, moments de pure magie