#33215
bzobzo
Participant

quelle merveilleuse façon de commencer sa journée de congé,
assis dans mon fauteuil face à l’ordi, le peignoir largement entrouvert,
mes mains sont parties en balade,
mes mains se sont mises à explorer,
tantôt spéléologues tout particulièrement s’intéressant à ma toute petite cavité sombre à l’arrière,
la fouillant minutieusement, frottant minutieusement ses parois,
tantôt courant librement, chevauchant les grands espaces de peau,
évaluant les courbes d’une paume rêveuse,
saisissant à pleines mains des seins qui semblent se gonfler, palpiter sous les doigts

mes cuisses se pressaient tendrement, passionnément contre mes vielles couilles,
quel tango langoureux celles-là une fois qu’elles sont en piste,
mon bassin rapidement est inondé d’un nectar voluptueux
et je gémis, comme je gémis,
douces sonorités à mes oreilles de ce plaisir dans ma chair

je glisse quelques doigts vers mon pubis, ils viennent se lover contre la hampe de mon pénis flasque
et là je fais monter en rafale lente quelques contractions bien insistantes,
les doigts bien immobiles,
comme du courant électrique sexuel semble se dégager de la zone grâce à cette action,
cela semble vibrer, c’est extraordinairement dense,
mon bouche est envahie de longs « haaaa »
qui s’étirent comme du chewing-gum depuis mes entrailles jusqu’à l’air libre

bon dieu de bon dieu,
être capable comme cela d’obtenir de pareils résultats dans sa chair, avec sa chair,
quel atout divin désormais dans ma vie,
quelle magie sexuelle à ma portée,
à portée de quelques ondulations du corps, de quelques caresses et de quelques contractions,
comme j’aime ce plaisir,
il est désormais tellement puissant, tellement incroyablement puissant,
il m’emporte tellement facilement,
en quelques secondes je suis déjà totalement envahi et ailleurs,
parti sur mon tapis magique quelque part loin en moi, gémissant et totalement enivré