#33233
AvatarCh313
Participant

Salut Bzo, toujours prompt à apporter ton éclairage à la situation.
Merci beaucoup.
Pour synthétiser encore plus, je pourrais dire que je ne communique pas du tout avec ma prostate.
Que ce soit directement ou indirectement en A-less, rien ne se passe.
Par contre il suffit que je porte mon attention à mon pubis, pratiquement instantanément je sens mes attributs féminins et je décolle au quart de tour.
Ma prostate intervient-elle dans ce processus ? Si oui comment ?
Pas physiquement, pas sensoriellement c’est sûr. Peut-être est-ce par un flux d’énergie que je suis incapable de maîtriser, de comprendre, de reconnaître. En cela je n’ai aucune preuve, c’est le pourquoi de ma quête.
C’est parce que je ne le maîtrise pas que mes démarrages sont aussi fulgurants ?
Quel est le lien entre mes transes aussi féminines et ma prostate, organe pourtant masculin ?, je n’arrive pas à me l’expliquer. Quelle est ‘l’action’ qui l’animerait, il n’y a aucune action physique, et interne, je ne sens rien.
Rien ne me dit qu’elle intervient. Je cherche ce qui me permettrai de la reconnaître avec le désir peut-être utopique qu’elle soit ‘mienne’.
À plus