#33298
bzobzo
Participant

avec le massage prostatique,
on a accès peu à peu à toute la puissance
de cette nappe phréatique sexuelle sans limites qu’on a au fond de nous

mais pour avoir accès à toute sa richesse, à ses variétés infinies de nuances,
à la douceur sans fin de sa volupté,
à sa capacité de mûrir, à sa capacité de maturer,
à sa capacité d’éblouir sans fin et d’épanouir la chair,
à sa capacité d’éblouir et d’épanouir l’être de fond en comble,
il faut embrasser le féminin, il faut embraser le féminin,
il faut ensemencer en soi